AccueilDroitActualité du droitLes notaires planchent sur la ville de demain

Les notaires planchent sur la ville de demain

Notaire à Lyon (Chaine & Associés), Me Christophe Sardot (49 ans) est le président de la 3e commission du 114e Congrès des notaires sur le thème “Demain le territoire”.
Les notaires planchent sur la ville de demain

DroitActualité du droit Publié le ,

Très impliqué dans les instances notariales, il était déjà en 2014 rapporteur de commission au 110e Congrès à Marseille.

Avec ce thème territorial au cœur de l'actualité, ce sera une vision globale et cohérente du territoire qui sera présentée, afin d'en relever les défis à venir. Un thème décliné autour de quatre commissions, l'agriculture, la forêt et les énergies renouvelables, la ville et le financement avec la fiscalité en transversalité.

Le rapporteur Me Teitgen (La Chapelle-sur-Erdre) et Christophe Sardot planchent sur le sujet “demain la ville” depuis juillet 2016.

« Un sujet extraordinaire qui offre un inimaginable champ des possibles ! »

L'approche de cette problématique, conduite autour de l'article L101-2 du code de l'urbanisme, consistant à embrasser le sujet en prenant de la hauteur, plutôt que d'effectuer une analyse à la loupe des plus petits détails. Cette vision globale inhabituelle entraînant cependant plus de difficultés pour établir un plan cohérent.

© CSN

Malgré tout, il est vite apparu qu'il existe deux types de villes. Les villes denses ou étendues, comme Lyon, où l'on essaie davantage de ne plus utiliser sa voiture ou des villes compactes, voire rurales où la voiture est indispensable. Des contraintes ou avantages différents pour des villes différentes, compactes ou étendues.

Ainsi, Me Sardot évoque dans ce rapport un chapitre complet sur la voiture autonome, « un sujet plutôt inattendu dans un congrès de notaires ! ».

Certes, mais la voiture étant au coeur du débat et au centre de tout, cela fait sens.

Parmi les sujets abordés, notons également les smart cities, les difficultés de densification (en hauteur ou en sous-sol) liées à l'urbanisme ou encore la mixité sociale dans l'habitat.

Et le président de la 3e commission d'abonder « on apprécierait d'être lu par des non-juristes », tant il est vrai que c'est sans aucun doute une intéressante actualité sociologique dont il s'agit, bien au delà de la technique juridique notariale.

Le droit restant cependant au droit, malgré l'évolution de notre société et le développement de la ville de demain.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

Journal du 04 novembre 2022

Journal du04 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?