AccueilImmobilierLes jeunes souhaitent majoritairement devenir propriétaires

Les jeunes souhaitent majoritairement devenir propriétaires

L’Ifop a récemment publié un sondage commandé par la Fnaim sur le rapport des jeunes avec l’immobilier. Il en ressort qu’ils souhaitent majoritairement devenir propriétaires de leur résidence principale, l’idéal étant une maison en zone périurbaine.
Les jeunes souhaitent majoritairement devenir propriétaires
© DR

Immobilier Publié le ,

Le sondage réalisé par l’Ifop pour la Fnaim nous apprend en premier lieu que près des deux tiers des jeunes âgés entre 18 et 30 ans ne vivent plus chez leurs parents et que pour 68 % d’entre eux, ce départ s’est fait avant leurs 21 ans. Les jeunes actifs sont très majoritaires puisque 81% d‘entre eux ont déjà quitté le toit familial. Cette indépendance s’assortit d’une véritable « bougeotte » immobilière : plus d’un jeune sur deux a déménagé au moins trois fois, depuis qu’il a quitté le domicile de ses parents. A l’inverse, les jeunes sans emploi sont en grande majorité encore chez leurs parents.

Des jeunes en majorité locataires

Autre enseignement de ce sondage, seuls 14 % des jeunes adultes sont déjà propriétaires, les autres étant, à parts égales (43 %), logés gratuitement ou locataires. Pour ces derniers, le choix du logement s’est fait en fonction de la proximité du lieu de travail ou d’étude et du rapport qualité/prix. Probable conséquence de la crise sanitaire, 23% des jeunes locataires confient rencontrer régulièrement des difficultés à payer leur loyer. Pour Jean-Marc Torrollion, il est important d’avoir une offre locative adaptée à ce jeune public : « La mobilité des jeunes est une réalité, qu’ils soient étudiants, ou jeunes actifs, nos jeunes "bougent" ; et le poumon de la mobilité, c’est le parc locatif. Ce sondage conforte l’inquiétude que nous ressentons sur l’importance de préserver une offre locative importante ».

Lorsqu’ils se projettent dans le futur, les souhaits des jeunes sont plutôt classiques selon cette étude, puisque 70 % souhaitent s’installer en maison individuelle. Les villes de taille moyenne sont plébiscitées par 44 % des sondés et les grandes agglomérations et les communes rurales par 28 % d’entre eux. La propriété est encore et toujours l’objectif principal des jeunes générations, selon ce sondage, 85 % d’entre eux estimant qu’il est plus économique d’être propriétaire et 80 % des non-propriétaires exprimant la volonté de le devenir. « Les attentes et les inquiétudes de nos jeunes ne différent finalement que très peu de celles de leurs ainés », observe Jean-Marc Torrollion.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?