AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLes jeunes interpellent les candidats à la Présidentielle

Les jeunes interpellent les candidats à la Présidentielle

Inégalités hommes-femmes, handicap, écologie, logement, pouvoir d'achat, racisme, égalité: les préoccupations et revendications d'une centaine de jeunes de Seine-Saint-Denis ont été présentées lors d'une soirée “2022 avec nous”.
Les jeunes interpellent les candidats à la Présidentielle
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Pendant plusieurs semaines, 104 jeunes, âgés de 18 à 29 ans et issus de toutes les villes de Seine-Saint-Denis, avaient été interrogés sur trois thèmes : leur vision de la France, le sujet le plus important selon eux dans cette campagne électorale et leur position sur le vote.

À moins de trois semaines du premier tour de l'élection présidentielle, leurs réflexions ont fait l'objet d'une vidéo de 20 mn, diffusée pendant la soirée et retransmise en simultané sur la chaîne télévisée Trace Urban et le site internet du Département.
Véra Pludermacher, éducatrice de 27 ans, a le « sentiment de ne pas être prise en considération, que ce sont des hommes et femmes riches qui se battent pour avoir une place au sommet et qui utilisent les citoyens comme piédestal ».
« On ne vote pas parce qu'on se dit que ça ne va rien changer à nos vies », confesse Samy Belmaharem, chauffeur-livreur de 22 ans. Les principales revendications -être respecté, vivre dignement, pouvoir se lancer, parvenir à l'égalité et pouvoir décider- seront résumées dans une autre vidéo de quelques minutes qui sera envoyée aux équipes de campagne avant la fin de semaine.
L'événement qui réunissait plus de 200 personnes, dont plusieurs jeunes interviewés, a été l'occasion d'échanges sur ces préoccupations.

« Les jeunes de Seine-Saint-Denis et des quartiers populaires ne sont pas dépolitisés », a noté Inès Seddiki, fondatrice de l'association Ghett'up. « Quand les jeunes se prennent en main, ils font de belles choses, il faut les accompagner et faire de leurs revendications des programmes », a-t-elle soutenu.
Les jeunes ont « un regard critique sur la situation en interpellant le pays qui s'éloigne de la devise républicaine », Liberté, Égalité, Fraternité, a salué le président (PS) du département Stéphane Troussel. « On est éloignés du discours rabougri et recroquevillé sur la jeunesse qui ne s'intéresse à rien et qui ne croit plus aux valeurs républicaines ».

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 09 décembre 2022

Journal du09 décembre 2022

Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?