AccueilEntrepriseVie des entreprisesLes intentions d’embauche en hausse pour le 2ème trimestre 2022
Emploi

Les intentions d’embauche en hausse pour le 2ème trimestre 2022

Comme à chaque trimestre, le groupe Manpower vient de sortir son baromètre concernant les perspectives d’emploi, triées en fonction de la taille des entreprises et de leur secteur.
Les intentions d’embauche en hausse pour le 2ème trimestre 2022
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Le bilan de ce baromètre tient en une seule tendance, qui se vérifie pour chaque critère ou secteur étudié : si la Prévision nette d’emploi (PNE) augmente cette année par rapport à 2021, il semblerait pourtant qu’elle diminue en comparaison de celle du premier trimestre 2022. L’étude de ManpowerGroup, une multinationale spécialisée dans l’accompagnement en ressources humaines, le recrutement et le travail intérimaire, a été réalisée dans 40 pays et territoires, entre le 1er janvier et le 7 février 2022. Parmi les plus de 41 000 employeurs interrogés, 1 020 d’entre eux sont français, qu’ils travaillent dans le privé ou le public.

Une tendance positive

A l’orée de ce deuxième trimestre 2022, les intentions d’embaucher en France se maintiennent à un niveau élevé puisque la PNE s’affiche à 23 % pour la période d’avril à juin 2022. Comparée au deuxième trimestre 2021, l’évolution de la PNE est de 14 points, ce qui est également très élevé par rapport aux niveaux d’avant crise.

Les grandes entreprises, championnes de la PNE

Entre les Très petites entreprises (TPE) et les Petites et moyennes entreprises (PME), ce sont pourtant les entreprises de plus de 250 salariés qui affichent la prévision d’emploi la plus positive. Ainsi, elles marquent 26 % de progression en un an, suivies par les entreprises allant de 50 à 249 salariés, dont la PNE a évolué de +20 % en un an. Néanmoins, seules les entreprises de moins de 10 salariés, les TPE, comptent embaucher plus qu’au premier trimestre 2021.

La PNE, fluctuante en fonction des secteurs

Si la progression de la PNE est élevée dans plusieurs secteurs, c’est celui du numérique, de la communication et des médias qui bat tous les records. En effet, alors que tous les secteurs étudiés affichent une prévision nette d’emploi positive, ce dernier présente une hausse spectaculaire de + 38 %. L’évolution est aussi frappante concernant le secteur de la banque-finance et de l’immobilier, qui a atteint +26 % en un an et celui de la construction, qui affiche fièrement +27 % d’évolution.

La région parisienne, première région française de la PNE

Alors que toutes les régions affichent des intentions d’embauche largement positives par rapport à l’année précédente et légèrement en baisse comparées au premier trimestre de 2022, c’est la région parisienne qui signe la plus haute évolution d’intentions d’embauche avec une Prévision nette d’emploi de +25%. A l’inverse, elle n’est que de 18 % dans la région Centre-Est. La région Sud est entre les deux, avec une belle évolution de +21%, soit une progression de 15 points en un an. Ainsi, et malgré une légère baisse de la Prévision nette d’emploi entre le premier et le deuxième trimestre de 2022, les perspectives sont rassurantes car les intentions ont largement augmenté en un an.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?