AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisLes Hauts-de-Seine suppriment leur subvention à Airparif et Bruitparif

Les Hauts-de-Seine suppriment leur subvention à Airparif et Bruitparif

Le Conseil général des Hauts-de-Seine a décidé de supprimer les subventions qu'il versait à Airparif et Bruitparif, ce qu'a vivement regretté le président de l'association chargée de mesurer la qualité de l'air en Ile-de-France, Jean-Félix Bernard.
Les Hauts-de-Seine suppriment leur subvention à Airparif et Bruitparif
airparif

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

"Les Hauts-de-Seine ont décidé de supprimer leur contribution" lors du vote de leur budget, vendredi, a affirmé le président d'Airparif. "Il n'y a jamais eu de conflit particulier, c'est une première depuis 30 ans", a-t-il déploré. Le conseil général des Hauts-de-Seine a lié cette décision à la hausse de la contribution du département aux dispositifs de péréquation, qui permettent d'équilibrer les ressources des collectivités.

Il y a quelques jours, le président du conseil général, l'UMP Patrick Devedjian, avait dénoncé "les conditions dans lesquelles un amendement, déposé le 14 décembre, conduit à ponctionner le budget départemental de près de 12,5 millions d'euros", contre 1,6 million d'euros initialement. "Airparif n'a pas à être la victime collatérale de ce conflit", s'est indigné M. Bernard. La subvention des Hauts-de-Seine à Airparif atteignait 80 000 euros, alors que le budget annuel de l'association est de 6 millions d'euros.

Tous les départements franciliens sont contributeurs. Airparif a notamment pour mission de mesurer les polluants réglementés et d'informer la population en cas de dépassement des seuils.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?