AccueilActualitéLes Français refusent de noyer leur mal être dans l'alcool…

Les Français refusent de noyer leur mal être dans l'alcool…

Plus la situation économique devient difficile, moins les palliatifs semblent nombreux. Les Français ont même décidé d'estomper l'alcool de leur liste d'addictions traditionnelles.

Actualité Publié le ,

Le baromètre de la consommation des boissons alcoolisées, publié dernièrement par Entreprise & Prévention, est formel : la moitié des Français consomment de l'alcool moins d'une fois semaine. Selon l’étude, la consommation quotidienne ne concerne plus qu’un Français sur 10. Le comportement d’achat a, quant à lui, été analysé par Kantar Worldpanel, à partir d’un panel représentatif de 12 000 foyers tricolores. Il confirme cette baisse continue des quantités de boissons alcoolisées achetées (- 6,5 litres depuis 2007) et, assez paradoxalement, une tendance à la hausse du budget moyen qui leur est consacré (+ 21,3 € depuis 2008).
Cette progression s’explique par une montée en gamme des produits, accentuée l’année dernière par la hausse des droits sur les spiritueux. La prévention –prônée depuis longtemps par les grandes marques– paraît enfin atteindre ses objectifs. Bonne nouvelle pour la santé publique, mauvaise pioche pour les Finances…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?