AccueilEntrepriseVie des entreprisesLes Français redoutent l'impact du e-commerce sur l'environnement

Les Français redoutent l'impact du e-commerce sur l'environnement

Malgré les préoccupations environnementales, les modes de livraison dits « verts » ou écologiques n'ont pas la cote auprès des Français. D'après une récente étude menée par la plateforme d'expédition e-commerce Sendcloud, si plus de la moitié des consommateurs français redoute les conséquences environnementales qui pourraient découler du développement du e-commerce, seuls 37 % d'entre eux seraient prêts à payer plus cher pour une option de livraison au bilan carbone neutre.
Les Français redoutent l'impact du e-commerce sur l'environnement
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Bien qu'une large proportion des consommateurs ait conscience de l'impact que peut avoir le e-commerce sur le climat, beaucoup ne semblent pas enclins à faire des efforts lorsqu'ils font leurs achats en ligne.

Alors que 3 consommateurs sur 5 (60 %) considèrent l'impact environnemental comme un élément important lors du choix de l'option de livraison, seuls 8 % indiquent choisir spontanément un mode de livraison « vert » lorsque le choix leur est proposé. De plus, seuls 37 % des Français sont enclins à payer des frais de livraison supplémentaires pour une livraison assurant un bilan carbone neutre.

Attention aux emballages !

Si la grande majorité des consommateurs ne sont pas prêts à payer plus pour une livraison écologique, ceux-ci estiment cependant que les e-commerçants ont la possibilité de réduire leur empreinte carbone à leur niveau.

La majorité des Français (82 %) considère que tous les emballages utilisés par les marques devraient être entièrement recyclables. Deux consommateurs sur trois (67 %) pensent également que les e-commerçants les utilisent en trop grande quantité lors de l'envoi des commandes.

Les Européens, sensibles à la cause environnementale

L'environnement est l'affaire de tous. D'ailleurs, 54 % des consommateurs européens pensent que les achats en ligne représentent un problème pour le climat.

Les Français sont sensibles à cette tendance, mais ce sont définitivement nos voisins allemands qui sont les plus impliqués en matière d'environnement. En Allemagne, 2 consommateurs sur 3 (64 %) pensent que les achats en ligne sont nuisibles pour l'environnement.

« Il est difficile de voir que la livraison durable n'est toujours pas considérée comme une priorité par les consommateurs », commente Rob van den Heuvel, directeur général de Sendcloud. « Cependant, certains signes laissent à penser que la nouvelle façon de consommer des Français, et plus généralement des Européens, changera la façon dont nous concevons le e-commerce. L'utilisation d'emballages durables, la livraison par des véhicules électriques sont autant de signes positifs de ce changement. Si nous voulons que les consommateurs soient prêts à payer plus cher pour une livraison écologique, nous devons les convaincre de sa réelle valeur ajoutée. Pour les e-commerçants, cela commence par le fait d'offrir plusieurs options de livraison ‘vertes'. Au final, plus la livraison écologique sera proposée aux consommateurs, plus elle aura de chances d'être adoptée sur le long terme. »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 janvier 2022

Journal du21 janvier 2022

Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?