AccueilSociétéLes Français prennent moins de bonnes résolutions pour 2023

Les Français prennent moins de bonnes résolutions pour 2023

La solution digitale d'Adecco, Qapa, a réalisé un sondage auprès de 2 416 personnes pour analyser les volontés collectives et les changements dans les attitudes des Français.
Les Français prennent moins de bonnes résolutions pour 2023
© Adobe Stock

Société Publié le ,

Entre le 26 et le 30 décembre dernier, un sondage en ligne a été effectué auprès de 2 416 personnes représentatives de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. Effectuée par Qapa, la solution digitale d'Adecco, cette enquête a été comparée à une autre datant de 2019 et a dévoilé des volontés collectives ancrées, mais aussi certains changements dans les attitudes des Français.

Moins de bonnes résolutions

Ce sondage a révélé que 86 % des Français avaient décidé de prendre de bonnes résolutions pour ce début d’année, un chiffre élevé mais en baisse de 5 points par rapport à 2019. Parmi les changements que veulent mettre en place les interrogés, le classement a bien changé, sauf pour la volonté d’une année moins stressante et plus heureuse qui reste en tête à 55 % en 2023, contre 51 % en 2019, contre. Les autres bonnes résolutions à plus de 25 % consistent à passer plus de temps avec des êtres chers (49 %), faire du sport (41 %), manger plus sainement et mieux (39 %), changer de métier ou faire évoluer sa carrière (37 %), gagner plus d’argent (34 %), et réduire les écrans (29 %).

©Qapa

Des résolutions vouées à l’échec

L’étude indique que « les Français devraient choisir comme bonne résolution… de les réaliser ». En effet, déjà en 2019, 85 % des interrogés avouaient qu’ils ne parvenaient absolument pas à atteindre leurs objectifs de bonnes résolutions. Pour 2023, ils sont plus de 87 %. Seulement 3 % admettent toutes les tenir.

Afin de pouvoir, enfin, concrétiser leurs souhaits, plus de 84 % des sondés seraient ravis d’obtenir une aide ou un accompagnement. La mise en place d’un programme de soutien au sein des entreprises est une idée qui séduit 62 % des Français. Cependant, seulement 47 % seraient prêts à participer à l’organisation d’une structure d’aide dans leur société, même s’ils sont convaincus à 75 % qu’il est plus facile de concrétiser ses bonnes résolutions à plusieurs plutôt que tout seul.

Moins de responsabilités au travail

Au niveau purement professionnel, l’enquête a montré que l’objectif prioritaire était le même en 2023 qu’en 2019, mais dans une proportion moindre. En effet, 45 % des Français aspiraient à avoir moins de responsabilités en 2019, et ils sont plus de 34 % en 2023. Le changement de métier est une résolution plus forte cette année à 31 %, contre 12 % il y a quatre ans. L’augmentation du salaire arrive en troisième position avec 29 %, en baisse de 5 points.

Des Français plus pessimistes

Enfin, l’étude a révélé une hausse du pessimiste chez les Français. En 2019, 37 % pensaient que la nouvelle année allait être pire que la dernière, en 2023, ils sont encore plus nombreux (41 %). Toutefois, 29 % espèrent qu’elle sera bien mieux qu’en 2022 et 30 % pensent qu’elle sera équivalente.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?