Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Les Français face à l'accession à la propriété

le - - Immobilier

Les Français face à l'accession à la propriété
@ DR

à l'occasion de leur Semaine de l'immobilier, les Notaires de France ont publié une étude d'Harris Interactive traçant les comportements actuels des Français face à l'investissement immobilier.

Selon l'enquête Notaires de France – Harris Interactive, 96 % des personnes interrogées indiquent avoir déjà changé de logement au moins une fois au cours de leur vie avec une moyenne de cinq changements tout au long de leur existence.

Les moins de 35 ans indiquent avoir changé de logement moins de quatre fois en moyenne. Le nombre de déménagement augmente logiquement avec l'âge. Elle dépasse les cinq fois chez les plus de 50 ans et atteint même si chez les plus de 65 ans. Selon les résultats de l'étude, les principaux critères qui poussent les Français à changer de logement sont, à 40 %, le désir de devenir propriétaire et, à 39 %, la volonté, souvent conjointe, d'accéder à un meilleur logement. à 34 %, le fait de déménager est guidé par des opportunités professionnelles et/ou de cursus universitaire ou de formation. Pour 23 % des sondés, la qualité de vie et l‘attractivité des territoires sont également de bonnes raison de déménager.

L'objectif d'une vie

L'achat de la résidence principale est perçu comme l'objectif d'une vie par la majorité des Français. Pour 87 % des personnes interrogées, devenir propriétaire de sa résidence principale est perçu comme « un moment enthousiasmant », « un bon investissement » et comme « un facteur de réassurance ».

L'achat immobilier est, pour plus de 70 % d'entre eux, l'objectif d'une vie : 72 % estiment qu'il faut absolument être propriétaire avant la retraite et 43% jugent que l'on n'a pas vraiment réussi sa vie si l'on n'obtient pas ce statut.

Pour la majorité des Français, l'achat marque généralement un temps de questionnement : a-t-on fait le bon choix ? Est-ce le bon moment ? Le risque n'est-il pas trop grand ? Pour 57 % des Français, l'achat immobilier reste donc une source d'angoisse. Toutefois, 84 % des acquéreurs s'estiment bien accompagnés dans leurs démarches, notamment par les notaires.

C'est avant tout pour des raisons financières que les Français font le choix de devenir propriétaire. Les acquéreurs souhaitent ainsi réaliser un investissement/placement pérenne (33 %), plutôt que payer un loyer (35 %). A l'inverse, parmi le pourcentage de personnes interrogées se déclarant locataires, ne pas être propriétaires est une situation subie pour une courte majorité. En revanche, 48 % déclarent avoir fait le choix d'être locataire. Pour 59 % des locataires, c'est principalement le manque de moyens financiers qui les empêchent d'accéder à la propriété, loin devant une situation de location satisfaisante (25 %) et un manque de stabilité de sa situation personnelle et/ou professionnelle (23 %).

Améliorer le cadre de vie

Plus d'un Français sur quatre souhaite changer de logement d'ici cinq ans avec pour principal objectif : améliorer son cadre et sa qualité de vie. Ainsi, 44 % des Français ont également l'intention de changer de logement dans les cinq prochaines années. Une proportion logiquement plus forte chez les plus jeunes et les non propriétaires, certainement encouragée par des taux de crédit immobiliers qui sont depuis plusieurs années particulièrement attractifs.

Parmi les principaux critères qui influent justement sur leur choix du logement : qualité de vie, sécurité et pouvoir d'achat, qui sont également les préoccupations de la société française aujourd'hui 33 % indiquent qu'ils étaient propriétaires de leur logement dans leur précédent lieu de vie. 60 % sont actuellement propriétaires ou accédant à la propriété et lorsqu'ils se projettent sur leur prochain logement, 71 % anticipent qu'ils en seront propriétaires.

La grande majorité des Français se soucient de leur qualité de vie. 62 % mentionnent comme principal critère de choix la taille du logement et 48 % la proximité à la nature. De leur côté, 56 % évoquent ensuite la sécurité comme principal critère de choix. Enfin, le troisième critère le plus important dans le choix de son logement, le coût de la vie (50 %), dans un contexte où le pouvoir d'achat figure toujours au centre des préoccupations des Français. Ce point est particulièrement mis en avant dans les territoires plus ruraux.

L'enquête “Les Français et l'immobilier :

les multiples facettes de l'achat” a été réalisée par Harris Interactive du 28 juin au 8 juillet auprès d'échantillon national représentatif de 1 505 répondants âgées de 18 ans et plus, constitué d'après la méthode des quotas : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, après stratification par région.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer