Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Les Français et le service public local

le - - Actualité

Les Français et le service public local
© Adobe Stock

L'Association des administrateurs territoriaux de France (AATF) vient de publier son baromètre annuel, réalisé en partenariat avec Ipsos, sur le regard des Français sur le service public local, confirmant la confiance que lui porte ces derniers.

L'AATF, organisation des hauts fonctionnaires des collectivités territoriales, a publié son enquête, réalisée par l'institut Ipsos, selon laquelle la confiance, confirmée ces dernières années, des Français à l'égard du service public local et des fonctionnaires territoriaux, s'est renforcée dans le contexte particulier post-élections municipales et de crise sanitaire économique et sociale.

Pour ce baromètre, un échantillon de 1 000 Français âgés de plus de 18 ans a été interrogé sur internet du 11 au 17 septembre dernier ainsi qu'un autre de 500 fonctionnaires territoriaux, sur la même méthode, du 11 au 15 septembre.

Une confiance pérenne dans le service public local

Selon le baromètre, le niveau de confiance dans les collectivités locales retrouve son plus haut niveau auprès du grand public, atteignant 84 %, et s'en rapproche chez les fonctionnaires territoriaux, à 90 %, contre 94 % en 2017.

Si les Français s'interrogent plus que jamais sur le sens de l'action publique, le choc de la crise sanitaire a renforcé leur confiance en les collectivités locales, les élus locaux et les fonctionnaires territoriaux. En effet, 79 % se disent satisfaits des prestations fournies par les collectivités locales et 66 % considèrent qu'après les hôpitaux, celles-ci sont les services publics qui ont su le mieux réagir face à la crise. En revanche, preuve que la crise a accéléré la rupture entre les Français et l'État, seuls 21 % considèrent que les préfectures ont été efficaces face à la crise et pour.

Réformer les politiques publiques des collectivités locales

Exprimant leur volonté que les collectivités locales soient placées au cœur du processus de relance, les citoyens estiment que les collectivités locales devraient bénéficier de davantage de responsabilités dans le domaine des transports, à 60 %, du logement, à 57 % ainsi que de la santé et de la police, à 54 %. Ils citent ensuite la transition écologique et les politiques en faveur de l'emploi, respectivement à 53 % et 50 %.

Par ailleurs, 84 % des répondants pensent que l'État ne peut plus exercer seul les compétences régaliennes de l'éducation, de la police et de la santé et 80 % que la crise sanitaire a montré qu'il faut renforcer les pouvoirs des élus locaux sur les questions de santé.

Enfin, interrogés sur ce qui pourrait être fait dans le cadre de la crise sanitaire par les collectivités et le Gouvernement, 86 % répondent le développement des circuits courts entre producteurs et consommateurs, 74 % abordent la rénovation énergétique des bâtiments, 71 % la mise en œuvre d'un grand plan numérique éco compatible et 68 % répondent la taxation exceptionnelle des entreprises qui se sont enrichies pendant la crise au profit des secteurs sinistrés.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer