AccueilEntrepriseLes Fintechs s’installent durablement dans le secteur financier

Les Fintechs s’installent durablement dans le secteur financier

Le forum Fintech 2022 s’est déroulé le 19 octobre dernier dans la salle Gaveau à Paris ; l’occasion pour les acteurs de l’écosystème financier de présenter un bilan et d’échanger sur les enjeux à venir.
François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et président de l’ACPR
© AP - François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et président de l’ACPR

Entreprise Publié le ,

Organisé conjointement par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et par l’Autorité des marchés financiers (AMF), le forum Fintech est revenu pour une troisième édition mercredi 19 octobre à Paris, dans la salle Gaveau. Cet évènement s’est à nouveau inscrit dans la « French Fintech Week », en association avec France Fintech, une association professionnelle du secteur, et avec le Swave, un accélérateur français de startup dédié aux services financiers. Durant cette journée, des tables rondes et des ateliers ont été réalisés pour permettre des échanges sur l’actualité réglementaire, nourrir le dialogue entre les professionnels, les institutions et les Pouvoirs publics, mais aussi préparer les enjeux à venir.

Acteurs de premier plan de la révolution numérique

« La révolution numérique a apporté dans son sillage une nouvelle vague d’acteurs, d’activités et de services qui a d’abord touché le domaine des paiements, avant d’atteindre progressivement l’ensemble des services financiers. Elle engendre également une large recomposition du paysage financier, au confluent entre ces nouveaux acteurs et l’écosystème existant », a introduit François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et président de l’ACPR. Les Fintechs, majoritairement créées entre 2018 et 2021, sont l’ensemble des nouvelles technologies dont l’objectif est d’améliorer l’accessibilité ou le fonctionnement des activités financières.

« Innovation et stabilité financière vont de pair »

Selon des enquêtes de l’ACPR, les Fintechs « sont là pour durer » et occupent déjà une part conséquente du marché. En effet, entre 2018 et 2020, les banques en ligne et autres acteurs du paiement 100 % numérique ont doublé leur base de clientèle, en captant notamment 35 % des nouveaux comptescourant de détail sur cette dernière année. L’un des rapports a également révélé que « la totalité des assureurs et des banquiers interrogés avaient déclaré avoir conclu des partenariats avec des acteurs innovants ». Une aubaine qui ravit François Villeroy de Galhau : « Les groupes traditionnels de banque et d’assurance sont ainsi amenés à fonctionner en architecture plus ouverte, en explorant de nouveaux canaux de distribution, et en offrant de nouveaux produits. Je m’en réjouis : ni ligne Maginot, ni guerre de tranchées ». Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunication a également salué ces synergies : « Innovation et stabilité financière vont de pair. Les acteurs existants et les Fintechs sont complémentaires ».

Des levées de fonds record

« Dans un contexte particulièrement difficile, je constate que l’écosystème Fintech a une nouvelle fois réussi à se surpasser cette année. En témoignent les levées de fonds réalisées en 2022 qui ont atteint un niveau record au premier semestre avec plus de 2 milliards d'euros, ce qui représente environ 24 % du total des opérations de la French Tech en valeur. En 2021 déjà, nous avions assisté à une accélération historique des levées de fonds, accompagnée d'un quasi doublement du ticket moyen au premier semestre 2022. Cette dynamique de croissance est désormais robuste. La France est dorénavant le deuxième écosystème Fintech en Europe devant l'Allemagne et j'en félicite tous les acteurs », a déclaré Jean-Noël Barrot. Un secteur qui se porte bien donc. D’après Benoît de Juvigny, secrétaire général de l’AMF : « Les modèles s’internationalisent et les recrutements s’intensifient. Nous espérons que cela entrainera les champions européens et internationaux de demain dans de nombreux secteurs ».

11 licornes dans le Fintech en France

Dans l’indice du Next 40, un label créé en 2019 par le Gouvernement pour soutenir et promouvoir 40 jeunes entreprises françaises qu’il considère comme prometteuses et susceptibles de devenir des leaders technologiques, les Fintechs sont les plus représentées. « Nous avons de grands champions en devenir. Nous comptons désormais onze licornes Fintech françaises : Alan, Lydia, Shift Technology, Ivalua, PayFit, Spendesk, Ledger, Qonto et Swile, mais aussi Dataiku et Aircall qui ont toutes les deux leur siège aux Etats-Unis, mais que nous pouvons néanmoins compter comme des licornes françaises. La France est donc bien en train de devenir l'une des plus grandes nations de la Fintech en Europe », a précisé le ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunication.

« Faire de la France et de Paris le premier hub en finance »

« La réussite collective ne doit cependant pas masquer les grands enjeux restants qui touchent à la fois l'environnement Fintech, mais aussi, la société tout entière. Bien que la France soit l'un des pays le plus actifs dans le capital risque en Europe et que le poids de nos acteurs progresse considérablement dans les classements internationaux, le marché français peut encore se développer. Dans ce contexte, nous sommes plus que jamais déterminés à poursuivre de concert avec les superviseurs, la constructiond'un cadre juridique attractif et un accompagnement adapté des projets », a encouragé Jean-Noël Barrot.

Et de conclure : « Paris s'affirme chaque jour un peu plus comme une place technologique de premier rang pour la finance. Ce premier succès peut et doit être amplifié, pour atteindre ensemble, avec nos collaborations entre régulateurs, superviseurs, autorités indépendantes, organismes de places académiques, investisseurs, porteurs de projets, et puissances publiques, notre objectif de faire de la France et de Paris le premier hub en finance pour aujourd'hui et pour demain ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?