AccueilEntrepriseLes douaniers veulent redorer leur image

Les douaniers veulent redorer leur image

Les douaniers veulent changer d'image et proposent désormais aux entreprises un accompagnement régional. Les douanes, véritable cauchemar des PME, disposent d'une soixantaine d'agents dédiés à l'accompagnement des entreprises, dans une quarantaine de directions régionales. Mais les procédures restent néanmoins complexes.
Les douaniers veulent redorer leur image
© Douanes

Entreprise Publié le ,

Une récente enquête de la commission européenne menée auprès des entreprises vient de placer dans le même panier le temps de travail, la TVA et les douanes. Une défiance que cette administration cherche activement à dissiper. Si les grands groupes ont bien compris depuis des années l'intérêt de bien travailler avec les douanes, les plus petites entreprises restent encore dans la crainte du gendarme.

« Il faut que le regard de nos PME et ETI change, qu'elles comprennent que nous sommes là pour les aider », a indiqué Pascal Regard, chef du bureau politique du dédouanement, qui avance une soixantaine d'agents dédiés à l'accompagnement des entreprises, dans une quarantaine de directions régionales. « Nous contactons 2 000 PME par an », a précisé le douanier.

Pour faciliter le processus, l'établissement de Montreuil a mis en place de nombreux outils et procédures pour faciliter la vie des importateurs et des exportateurs.

Jean-Philippe Lacroix, président du comité Douane du Medef, confirme que cette administration fait beaucoup d'efforts, notamment dans la dématérialisation. « Les délais de dédouanement sont devenus extrêmement courts », a-t-il poursuivi.

A ce jour, plus de 860 entreprises ont déjà décroché cette certification européenne mais c'est encore peu au regard de 270 000 entreprises qui ont une activité internationale.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?