AccueilSociétéLes discothèques fermées pour trois semaines supplémentaires

Les discothèques fermées pour trois semaines supplémentaires

En Île-de-France, comme partout sur le territoire français, les boîtes de nuit resteront fermées trois semaines supplémentaires.
Les discothèques fermées pour trois semaines supplémentaires
© Adobe Stock

Société Publié le , Laura OUVRARD

En inactivité totale depuis le début du mois, initialement pour quatre semaines, il restait, jusqu’à cette affirmation, une légère lueur d’espoir pour les patrons de boîte de nuit, qui subissent la crise de plein fouet depuis le début.
Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué en charge du Tourisme et des PME, a confirmé sur France Inter la reconduction de la fermeture des discothèques à compter du 3 janvier, tout en promettant de nouvelles aides pour les patrons de boîte de nuit.

À l’issue des annonces début décembre d’Emmanuel Macron, le chef de l’État avait assuré une indemnisation exemplaire pour « tenir durant cette période ».

La fermeture initiale courait jusqu’au 6 janvier, mais il semblait peu probable qu’elles rouvrent à cette date puisque le gouvernement a annoncé qu’à partir du 3 janvier, les concerts debout étaient interdits au même titre que la consommation debout dans les bars et les cafés.

Les discothèques, qui représentent 30 000 emplois directs et un milliard de chiffre d’affaires annuel selon les syndicats professionnels, étaient déjà restées fermées pendant 16 mois durant cette crise sanitaire et n’avaient rouvert, sous conditions, que le 9 juillet avant de refermer cinq mois plus tard.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 27 mai 2022

Journal du27 mai 2022

Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?