AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLes Champs-Elysées veulent "repartir" avec les fêtes

PARIS Les Champs-Elysées veulent "repartir" avec les fêtes

La chanteuse Clara Luciani lancera le 21 novembre les illuminations rouge pourpre de Noël sur les Champs-Elysées, qui espèrent 10 millions de visiteurs pour les fêtes de fin d'année.
Les Champs-Elysées veulent "repartir" avec les fêtes
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Pour la quatrième année consécutive et jusqu'au dimanche 9 janvier, la mise en lumière "Flamboyance", réalisée par l'entreprise Blachère, habillera d'une robe rouge pourpre la célèbre avenue parisienne, tous les soirs de 17h à 2h du matin, et toute la nuit lors des réveillons des 24 et 31 décembre. Une reconduction, pour un budget d'un million d'euros, synonyme de “soutenabilité et durabilité” pour le Comité Champs-Élysées, qui affirme faire preuve de "frugalité et sobriété" dans sa dépense d'énergie, a dit son président Marc-Antoine Jamet.

Avec 23 400 KW, « c'est la consommation d'une famille de quatre personnes dans un appartement pendant une année », a-t-il comparé.
Le Comité, qui regroupe 180 acteurs économiques et culturels du quartier, espère 150 000 visiteurs minimum par jour durant la période des fêtes de fin d'année, pour « essayer d'atteindre les 10 millions de personnes » sur la période.

Instaurées en 1980, « ces illuminations sont essentielles, elles sont décisives » pour l'image de l'avenue dans le monde, a insisté M. Jamet. Avec la crise des "gilets jaunes" et la crise sanitaire, ce sont « trois années qui ont été compliquées », a-t-il reconnu, « mais on n'a jamais considéré que les Champs-Elysées avaient décliné ». Si « la Covid, ça a pu faire -70 % sur certaines enseignes », a-t-il encore dit, « l'avenue est passée de la résilience à la relance », avec de nombreux projets commerciaux en cours et la future rénovation de l'avenue. 

Partager :
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?