Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Les avocats appellent les citoyens à protéger la Justice, rendue en leur nom

le - - Droit - Actualité du droit

Les avocats appellent les citoyens à protéger la Justice, rendue en leur nom
DR - AG du CNB du vendredi 4 juin tenue à la Maison de la Chimie au coeur de Paris.

A l'occasion de sa dernière assemblée générale, qui s'est tenue à Paris vendredi 4 juin, le Conseil national des barreaux a voté à l'unanimité une résolution alertant sur l'instrumentalisation de la justice et rappelant la nécessité de protéger l'état de droit.

"Paris, le 4 juin 2021 -

Depuis plusieurs semaines, des responsables politiques et syndicaux font porter à l'institution judiciaire la responsabilité des violences actuellement constatées au sein de la société française et remettent en cause sans limite les principes fondamentaux de la justice et de la procédure pénale.

Ces mises en cause sont inquiétantes et inacceptables, en ce qu'elles portent atteinte aux principes républicains et aux fondements de notre état de droit démocratique, dont la séparation des pouvoirs.

Les avocats refusent cette instrumentalisation de la justice pour des objectifs politiciens ou électoralistes, tout comme ils dénoncent la violence qui s'exerce contre les forces de l'ordre. Ils apportent leur soutien aux policiers et aux gendarmes qui contribuent tous, dans des conditions difficiles, et parfois au péril de leur vie, à l'œuvre de justice et au maintien de la paix civile.

Les causes de ces violences ne sont pourtant pas à chercher du côté de la justice déjà fragilisée par des années de sous-investissements budgétaires et des législations en perpétuelles modifications.

A ce titre, les avocats saluent le travail précieux des acteurs du monde judiciaire, qui assurent un rôle essentiel pour le bon fonctionnement d'une justice française, parent pauvre du Conseil de l'Europe.

Toute atteinte à l'indépendance de la justice et des magistrats, au droit à un procès équitable, aux principes de la présomption d'innocence et du contradictoire ou à celui de la légalité des infractions et des peines, à l'individualisation des peines, constituerait une remise en cause dangereuse des droits fondamentaux des citoyens.

Les avocats appellent tous les citoyens à protéger cette justice qui est rendue en leur nom.

Le Conseil national des barreaux réaffirme son attachement viscéral à la défense de l'état de droit démocratique, qu'il défendra en tout temps et en tous lieux."




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer