Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Les trois réseaux consulaires unis pour l'apprentissage

le - - Entreprise

Les trois réseaux consulaires unis pour l'apprentissage
© DR

Les Chambres d'agriculture, les Chambres des métiers et de l'artisanat et les Chambres de commerce et d'industrie, qui représentent plus de 4 millions d'entreprises couvrant tous les secteurs d'activité sur l'ensemble du territoire, partagent une conviction et une même vision de l'apprentissage.

À l'heure où le Gouvernement entend réformer la gouvernance et le fonctionnement de l'apprentissage, les trois réseaux consulaires qui ont participé activement à la concertation, formulent des propositions concrètes, en lien avec la réalité des besoins dans le but de remettre au cœur du dispositif les apprentis et les entreprises.

Une vision commune

Pour les chambres consulaires, « l'apprentissage n'est pas un dispositif mais une voie d'excellence et un système vertueux ». Le succès et le développement de l'apprentissage passent nécessairement par la collaboration de tous les acteurs du secteur sur le terrain. Informer les jeunes et les entreprises, leur donner envie de « penser à l'apprentissage » : c'est déjà de l'apprentissage.

Plus de 3 000 événements dédiés en partenariat avec les acteurs des territoires sont organisés chaque année pour l'information et l'orientation des jeunes, dont 1 100 mercredis de l'apprentissage, 37 nuits de l'orientation, 20 000 mini-stages en entreprises. Près de 300 points d'information Apprentissage et centres d'aide à la décision dans toutes les régions accueillent et informent chaque année plus de 350 000 jeunes.

Un accompagnement

Accompagner les entreprises pour identifier leur futur apprenti, accompagner les futurs apprentis pour trouver une entreprise, faire se rencontrer les envies et projets communs : c'est toujours de l'apprentissage.

Ainsi, plus de 250 000 contrats d'apprentissage sont enregistrés par les Chambres consulaires. Plus de 300 000 entreprises sont accompagnées pour leur démarche liée à la taxe d'apprentissage. Des solutions de mise en relation digitales existent dans toutes les régions (plus de 60 000 actions de mise en relation dans le cadre notamment des bourses de l'apprentissage). On décompte aussi plus de 8 000 apprentis en mobilité européenne (Erasmus +) pour l'internationalisation des parcours.

Favoriser le développement d'une offre de formation par apprentissage en cohérence avec les besoins actuels et futurs des entreprises : c'est aussi de l'apprentissage.

Les 220 centres de formation par apprentissage des réseaux consulaires forment plus de 190 000 apprentis, déploient plus de 900 diplômes (du CAP au bac +5) dont plus de 50 élaborés avec des organisations professionnelles spécifiques et préparent à plus de 1 000 métiers.

Ils prévoient et financent les dispositifs de formation aux côtés des Régions, avec et pour les entreprises, en lien avec les établissements de formation et le monde de l'éducation.

Près de 120 millions d'euros sont ainsi investis chaque année par les consulaires, aux côtés des Régions, pour le développement de l'apprentissage afin de toujours mieux répondre au défi compétences des branches et entreprises dans les territoires. Accompagner la qualité de la relation entreprise/apprenti école, réduire le taux de rupture, agir pour le succès de cette dynamique : c'est le cœur de l'apprentissage.

Un réseau de médiateurs de l'apprentissage est déployé sur tout le territoire avec plus de 80 000 maîtres d'apprentissage accompagnés, informés, formés ou certifiés. Enfin, accompagner la sortie de l'apprentissage et faciliter l'insertion professionnelle : c'est encore et toujours de l'apprentissage. Plus de 70 % des apprentis des CFA consulaires trouvent ainsi un premier emploi immédiatement après la fin de leur formation.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide