Les 20 printemps de Gaïa

La maison d'édition de Montfort-en-Chalosse fête cette année ses 20 ans. Son catalogue est aujourd'hui riche de plus de 300 titres dans trois domaines de prédilection : la littérature nordique, qui représente environ les deux tiers des publications, la littérature française et les Balkans, avec quelques incursions nigérianes, anglophones, italiennes, allemandes…
Les 20 printemps de Gaïa

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Le point de concours de ces romans et de ces récits captivants : une dimension sociale et historique, des personnages bien trempés, du suspense, de l’humour, des atmosphères…
Pour ce faire une idée de cette belle production, il n’est qu’à découvrir les volumes parus…



Maurice et Mahmoud, de Flemming Jensen

Maurice est comptable, doté d’un indécrottable et irrépressible humour danois, en pleine procédure de divorce après 28 ans de mariage. Mahmoud, son assistant, est un jeune musulman, danois également, un peu geek sur les bords, qui n’a jamais vraiment eu de copine. Le premier est cynique et désabusé, le deuxième idéaliste et romantique. Le premier habite chez le deuxième depuis que sa femme l’a mis dehors.

Entre frictions culturelles et religieuses, préjugés et décalages générationnels, Flemming Jensen écrit un pamphlet sur ce qui tant bien que mal nous rapproche les uns des autres. Maurice et Mahmoud est à la satire sociale ce que Le blues du braqueur de banque est à la satire politique. Dans ce nouveau roman, l’humour de Flemming Jensen offre un délicieux moment de lecture. Une fois de plus, il livre une histoire à dormir debout, tout en retombant toujours sur ses pieds.
L’auteur est né en 1948, au Danemark. Il est surtout connu pour ses one-man-shows, ses sketches radio et télé. Et pour ses livres. Notamment ímaqa, le grand roman inuit qu’il a mijoté pendant 25 ans.
Traduit par Andréas Saint Bonnet.



L’Histoire de Bruno Matei, de Lucian Dan Teodorovici

Bruno est marionnettiste et amnésique. Dans la Roumanie de 1959, un agent de la Securitate le suit comme son ombre et lui réinvente un passé, pour taire les vingt ans de vie, de prisons et de camps de travail, dont Bruno ne peut se souvenir. Personnage tragique et candide, celui-ci mène avec Eliza une histoire d'amour étrange. Il manipule les fils de Vasilacke, son pantin de bois, pour lui faire prendre vie. Qui viendra tirer les fils de sa propre existence ? Dans son roman L’histoire de Bruno Matei, Lucian Dan Teodorovici livre un roman tendu et sombre autour de trois personnages merveilleusement campés.
Traduit du roumain par Laure Hinckel.



Verre et cendres, d’Ann Syréhn Tomaševic

À travers l’Histoire du XXe siècle se dévoile l’existence de Lili, qui tente d’échapper à une Europe marquée par la guerre et voit en l’Amérique la promesse d’une vie meilleure. Près d’un siècle plus tard, Amanda, journaliste à Vienne, hérite d’une bague ayant appartenu à Lili et cherche à retracer l’histoire de cette femme au parcours incroyable.
Ann Syréhn Tomaševic est née en 1945 à Stockholm. Elle est diplômée en langue moderne (anglais et allemand) et en littérature. Elle se spécialise dans l’enseignement de l’écriture, et travaille comme lectrice dans une maison d’édition. Elle est passionnée d’art plastique et d’histoire, en particulier celle du XXe siècle, qui occupe une place importante dans son œuvre. Verre et cendres est son premier roman.
Traduit du suédois par Lena Grumbach.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?