Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Legal Pilot peaufine son modèle et accélère

le - - Droit - Actualité du droit

Legal Pilot peaufine son modèle  et accélère
© DR - Marie-Alice Godot-Sorine avec les équipes de Legal Pilot lors de la réception du prix de l'innovation en 2018.

Incubé notamment dans la structure dédiée du barreau de Lyon, Legal Pilot monte en puissance avec le prochain lancement de sa version 4. La start-up prépare également une première levée de fonds.

« Mon envie d'entreprendre est née en réaction avec ce qui se passait sur notre marché : les sociétés de services avec beaucoup de moyens marketing et publicitaires aux solutions technologiques très efficaces commençaient à apparaître. J'ai décidé de réagir pour prendre le meilleur de ces plateformes tout en y apportant nos valeurs d'avocats », explique en préambule Marie-Alice Godot-Sorine, présidente et co-fondatrice de Legal Pilot avec Gérald Sadde et Pierre-Michel Motteau.

L'avocate, toujours à la tête de son cabinet, co-imagine donc une solution capable d'automatiser les documents à forte valeur ajoutée produits par les cabinets comme ses modèles de jeux de conclusion d'assignation, des baux, des opérations “corporate”, des audit RGPD, voire même des revues fiscales pour les fiscalistes.

« La force de notre logiciel Saas, c'est qu'il s'adapte aux pratiques de chacun : chaque cabinet peut y injecter sa façon de produire, son-savoir, son expertise. Et transmettre ainsi le savoir vers les plus jeunes », poursuit l'entrepreneure. L'objectif final étant bien de gagner en productivité et de consacrer le temps gagné au conseil, l'autre valeur-ajoutée, et attendue, des avocats.

« On sait que l'on nous reproche souvent notre manque de disponibilités car l'on passe beaucoup de temps à la production documentaire. Il s'agit de se débarrasser de cette corvée », affirme la présidente qui a commencé par éprouver le système pour ses propres besoins. « Il faut désormais 5 mn à produire et rédiger ce qui nous prenait près de 5 heures pour des documents ou des opérations juridiques comme la création d'entreprise, les augmentations de capital, par exemple ».

Devenir leader

Disponible sur abonnement, accessible pour les avocats individuels comme pour les plus gros cabinets, le logiciel de Legal Pilot, développé en interne par 4 développeurs, séduit déjà une soixantaine de clients pour 7 à 8 000 utilisateurs depuis le lancement de sa commercialisation fin 2019. Avec le lancement prochain de sa V4 et une levée de fonds de 1,5 million d'euros (en equity et auprès de Bpifrance) sur le point d'être bouclée, la start-up de 12 salariés entend poursuivre sa phase de commercialisation et de développement. Elle ambitionne de devenir le leader en France de l'automatisation pour les avocats d'ici 2022, et démarrer son ouverture à l'international d'ici 2023 (la plateforme est déjà multilingue) avec l'Europe, l'Afrique du Sud et le Moyen-Orient en ligne de mire. n




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer