AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLe travail des paléontologues expliqué en photos au Jardin des Plantes

Le travail des paléontologues expliqué en photos au Jardin des Plantes

Ils fouillent, grattent, tamisent: une quarantaine de photographies décrivant le travail quotidien des paléontologues sont exposées en plein air à, jusqu'au 12 mai prochain au Jardin des Plantes à Paris.
Le travail des paléontologues expliqué en photos au Jardin des Plantes

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Le photographe Jacques Vekemans a suivi plusieurs paléontologues du Muséum national d'Histoire naturelle sur deux chantiers de fouilles : Strud, en Belgique, où sont dégagés les premiers vertébrés et arthropodes continentaux (crustacés, insectes...), et Angeac, en Charente, site qui renferme des fossiles de dinosaures. "Les photographier en action, courbés vers la terre, progressant minutieusement dans leurs fouilles, s'avère de premier abord peu enthousiasmant. C'est cependant le début d'un grand voyage", explique le photographe dans un communiqué du Muséum. "Le paléontologue, scientifique et poète, serait donc un explorateur du temps, un éclaireur, un détective", ajoute-t-il. Les clichés montrent "la réalité d'un terrain de recherche, l'action, la méthodologie, les outils et les conditions des découvertes", selon le Muséum. Jacques Vekemans collabore régulièrement avec le Muséum pour mettre en lumière les métiers méconnus de la recherche.
Dans les coulisses du Muséum : les paléontologues, sur les grilles de l'Ecole de Botanique, accès libre aux horaires d'ouverture du Jardin des Plantes.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?