AccueilVie des entreprisesLe travail à temps partagé explose

Le travail à temps partagé explose

Le baromètre 2020, réalisé par le Portail du temps partagé, révèle que la solution du Travail à temps partagé, développée par David Bibard, créateur du portail, se démocratise au sein des petites et moyennes entreprises et semble s'installer durablement en France.
Le travail à temps partagé explose
@ DR

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Le travail à temps partagé concerne plus de 430 000 professionnels en France et ce dans de nombreux domaines tels que les ressources humaines, le commerce, le marketing, la finance, la gestion ou encore l'administration. Ce mode d'organisation serait-il devenu la nouvelle mine d'or des TPE et PME ? La 5e édition du baromètre, réalisée chaque année par le Portail du temps partagé, tente d'y répondre.

Capacité de réponse aux défis économiques contemporains

Les très petites entreprises (TPE) et les petites ou moyennes entreprises (PME) ont un réel besoin de souplesse pour rester compétitives et s'adapter à un marché en constante évolution.

Lors des pics d'activités, nombreuses sont celles qui souhaiteraient recruter, lancer de nouveaux projets ou encore faire appel à de nouvelles compétences qui s'abstiennent et restent prudentes, faute de visibilité à moyen ou long terme. Les salariés sont, eux aussi, en recherche de sécurité et d'épanouissement professionnels. Quant aux collectivités et aux administrations, il n'est pas rare qu'elles aient des besoins ponctuels ou partiels. Toutes ces raisons expliquent l'engouement des entreprises et des salariés pour le travail à temps partagé, qui dynamise considérablement le marché de l'emploi et qui est, selon le baromètre 2020, approuvé par 94 % des professionnels qui l'utilisent.

Une solution plébiscitée par tous

Parce que les démarches administratives et le poids des charges financières peuvent dissuader les employeurs d'embaucher, laissant parfois échapper des opportunités de développement, le travail à temps partagé peut apparaître comme une véritable aubaine pour tous. Selon le Baromètre 2020, 28 % des entreprises apprécient sa flexibilité, 25 % l'expertise plus pointue des collaborateurs et 20 % leur meilleure maîtrise des coûts. Les salariés et indépendants, dont 66 % sont des cadres, s'en disent satisfaits, à 35 %, pour la diversité de ses missions, à 26 % pour leur autonomie et à 20 % pour le bon équilibre entre leur vie privée et professionnelle. Ce mode organisationnel semble se « banaliser » et compte de plus en plus d'adeptes : 40 % des employeurs y ont recours pour recruter à temps plein, contre 22 % en 2018. « Nous constatons notamment chaque année une augmentation du taux des non-cadres : il atteint 34 % cette année, contre 25 % en 2019 et 11 % en 2018 », souligne David Bibard.

Nouvelle voie d'épanouissement professionnel

Neuf professionnels sur dix sont satisfaits du Travail à temps partagé, 54 % ont décidé de l'expérimenter comme “nouvelle façon de travailler” et 26 % d'entre eux le perçoivent comme “une opportunité” à saisir. Dernier constat du Baromètre, peu décident de revenir en arrière et 73 % ont actuellement plus d'un an d'ancienneté. C'est dans ce cadre que les professionnels du travail à temps partagé se rassembleront à Paris le 28 mai pour une journée d'échanges qui se clôturera par une remise de trophées, récompensant la richesse d'acteurs du Travail à temps partagé et leur participation à son développement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?