AccueilRégion Île-de-France & Grand ParisLe « tout en un » des socialistes

Le « tout en un » des socialistes

Quelque peu déstabilisé par le bien disgracieux « cadeau » de Jérôme Cahuzac –péché individuel et non vice systémique jusqu'à d'éventuelles révélations–, le Parti socialiste, par la voix de son premier secrétaire national, grossit le trait pour colmater la brèche.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Cherchant solution à une problématique aux contours flous, Harlem Désir émet l’idée –ô combien saugrenue– de l’organisation d’un référendum « pour la moralisation de la vie publique ». A la question « aimeriez-vous avoir des élus irréprochables ? », on voit mal un seul Français –fut-il farceur– répondre par la négative… Cette manière d’enfoncer les portes béantes est significative. Qui plus est, vouloir associer le contrôle du patrimoine des serviteurs de la République et la fréquentation vénéneuse du lobbying au cumul des mandats relève d’un troublant amalgame.
Quel rapport peut-on, en effet, induire entre un compte illicite dans un paradis tropical et la volonté d’œuvrer consciencieusement à la fois aux niveaux local, régional et national ? Certains députés PS veulent même ajouter à cette consultation pour le moins hétéroclite le droit de vote des étrangers, proposant ainsi un « tout compris » capable de redorer le blason républicain. Pourquoi ne pas y ajouter le décès prématuré du nucléaire et le bannissement ad vitam des nanotechnologies, des OGM et du gaz de schiste ? L’arbitrage citoyen a ses vertus et ses limites qu’il convient de respecter. Les socialistes ne semblent-ils pas en attendre ce que l’Elysée est censé leur apporter ?

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?