AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLe tour du monde du barreau de Paris

Le tour du monde du barreau de Paris

Après le Vietnam, le Cambodge, le Mali, le Brésil et la Chine, Pierre-Olivier Sur, bâtonnier du barreau de Paris, emmène ses confrères avocats au Québec puis au Burkina, en Algérie et en Russie.
Le tour du monde du barreau de Paris

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Décidément, le bâtonnier Pierre-Olivier Sur et le vice-bâtonnier Laurent Martinet ont décidé de multiplier les déclinaisons à l'international de leur Campus, initié par le bâtonnier Christiane Féral-Schuhl au printemps 2013, afin d’asseoir la puissance du barreau de Paris et de faire rayonner le droit hexagonal.

Ainsi, le barreau parisien défend et favorise la diffusion des valeurs et principes issus du droit continental à l’étranger.

Le département des relations internationales de l'Ordre des avocats de Paris n'a pas arrêté puisqu’en mois de trois ans il a organisé pas moins de neuf campus internationaux :

  • Campus Asie au Vietnam du 7 au 10 avril 2013 à Ho Chi Minh Ville
  • Campus Cambodge du 16 à 18 février 2014 à Phnom Penh
  • Campus Mali du 10 au 13 septembre 2014 à Bamako
  • Campus Brésil du 9 au 11 novembre 2014 à Rio de Janeiro
  • Campus Chine du 7 au 9 mai 2015 à Shanghai
  • Campus Québec du 8 au 10 septembre 2015 à Montréal
  • Campus Burkina Faso du 23 au 26 septembre 2015 à Ouagadougou
  • Campus Algérie du 8 au 9 novembre 2015 à Alger
  • Campus Russie du 26 au 28 novembre 2015 à Moscou

Le barreau de Paris organise tous ces campus internationaux en partenariat avec les barreaux des pays qui les accueillent. La semaine prochaine, les avocats parisiens débarqueront à Montréal au campus international sur la justice de demain. Ils ne pourront pas profiter de l’été indien, mais qu’à cela ne tienne, un vaste programme les attend. Laboratoire cyber justice, Modes alternatifs de règlement des litiges (MARL), avocat en entreprise, indépendance de l’avocat… seront l'occasion d'échanges nourris sous le soleil de l’été canadien.

Si la volonté du barreau de « s’ouvrir au monde » est honorable, il n’en demeure pas moins que ce budget pourrait être alloué à d’autres chantiers. Nous verrons si Frédéric Sicard, récemment élu nouveautonnier de Paris,perpétuera cette action d’ouverture à l’international à partir du 1er janvier 2016.

Partage
Articles similaires
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?