Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Le télétravail, avènement inéluctable ?

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Le télétravail, avènement inéluctable ?
© D.R.

Alors que le télétravail semble s'imposer comme le futur du travail salarié, les dirigeants émettent encore des doutes par rapport à son fonctionnement, et les managers rencontrent certaines difficultés à le mettre en place.

A l'heure du numérique, le télétravail apparaît comme l'évolution naturelle du fonctionnement du salarié. Les avantages sont multiples : l'employé est plus efficace, il peut se concentrer plus facilement, il est plus épanoui …

Surtout, il travaille davantage : en évitant de se déplacer pour se rendre au travail, il gagne beaucoup de temps, qu'il peut réinvestir dans son travail. Et la durée en question est tout sauf négligeable, quand le salarié passe entre deux et trois heures dans les transports tous les jours, atteignant ainsi neuf ou dix heures consacrées à son travail.

De plus, les dirigeants comme les salariés se montrent motivés par le télétravail. Les dirigeants évoquent notamment une conciliation facilitée entre vie professionnelle et vie personnelle (56 %), une meilleure réponse aux attentes des salariés (45 %), une opportunité de faire évoluer les modes de management et de développer la qualité de vie au travail (34 %), et une réduction des risques liés aux trajets et à leur durée (24 %).

Cette dernière préoccupation arrive première chez les salariés, pour qui la réduction voire la suppression du temps de trajet travail/domicile paraît essentielle (54 %), tout comme la conciliation vie pro/vie perso, qui arrive en troisième position (32 %). S'y ajoutent la planification des heures de travail selon ses besoins (36 %) et le bénéfice d'un cadre de travail plus confortable et calme (30 %).

Le travail en fonction des besoins

Grâce au télétravail, même partiel, l'entreprise travaille également en fonction de ses besoins réels et non de ses conventions sociales. Cela signifie que les réunions se font en cas de nécessité absolue. En effet, la hiérarchie entrepreneuriale d'aujourd'hui s'horizontalisant, les réunions sont devenues un remède universel. Les réunions sont trop nombreuses et pauvrement motivées.

De plus, même en cas de nécessité d'une réunion urgente, les outils technologiques modernes évitent l'obligation d'une présence. Cependant, certains dirigeants conservent encore des réticences à l'égard du télétravail. 31 % d'entre eux opposent une résistance de principe.

Il faut dire que de nombreux préjugés minent encore la transition. L'un de ceux-ci est le risque pour l'entreprise et sa productivité que représente la perte de contrôle sur le fonctionnement de l'entreprise. Néanmoins, l'augmentation du niveau de compétence du salarié, nécessaire et volontaire, ainsi que les outils technologiques modernes, rendent cette crainte obsolète. Dans ce contexte, il semble justifié que 45 % des dirigeants pensent aux risques de sécurité des outils informatiques.

Deuxièmement, ils considèrent que la structure hiérarchique du projet nécessite la présence du groupe sur le lieu de travail. Or, aujourd'hui, la compétitivité se fonde de plus en plus sur la collaboration par objectifs, qui s'adapte bien plus aux nouveaux défis concurrentiels et à l'évolution de la société. Ainsi 13 % des dirigeants considèrent d'ailleurs que le télétravail accentue la perte du lien social au travail et affecte l'esprit d'équipe.

Enfin, certains croient encore que le salarié doit être surveillé pour être actif, alors que cette surveillance limite la productivité en empêchant l'épanouissement et la créativité.

Pour d'autres managers, c'est la mise en place du télétravail qui pose problème. 40 % éprouvent des difficultés à répartir la charge de travail. Confirmant les craintes des dirigeants, 38 % pensent avoir du mal à maintenir le lien social et la cohésion d'équipe.

Le chemin semble encore long, mais sur le papier, les avantages prennent le pas sur les inconvénients. De plus, de nombreuses sociétés, telles Protime, proposent des outils et des solutions efficaces pour permettre aux entreprises de tirer les bénéfices de la mise en place du télétravail auprès de leurs collaborateurs. L'acceptance de cette nouvelle méthode nécessite donc une évolution des mentalités et une résolution des problèmes et des inquiétudes qui lui sont liées.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer