AccueilEntrepriseLe "Social Business" : un entrepreneuriat pas comme les autres

Le "Social Business" : un entrepreneuriat pas comme les autres

W-Healthy Aging Enterprises a pris le pari il y a 4 ans de développer en partenariat avec un géant de la recherche génétique pesant 2 milliards de dollars , un réseau de distribution international qui apporte des solutions dans les domaines porteurs de l'anti-age et du bien vieillir sur le modèle du social business.
Le

Entreprise Publié le ,

Cette entreprise a décidé de se positionner via les produits et services associés qu'elle distribue avec un gage de qualité, d'innovation et d'excellence sur un marché important en croissance constante qui pèse près de 270 milliards. D'après un rapport de la BCC Research, l'industrie de l'anti-âge devrait atteindre 1 000 milliards de dollars d'ici 2025.

Le Social Business c'est le fait d'accéder à l'entrepreneuriat sans les risques et les complications d'une entreprise traditionnelle. D'après de nombreux observateurs économiques c'est le métier du 21 ème siècle. C'est un concept de micro-franchise internationale clé en main, un canal de distribution nouveau, qui est en plein boom grâce à la crise économique mondiale. C'est l'opportunité de travailler différemment en toute autonomie, gérer son temps, surtout d'avoir une rémunération proportionnelle à son implication et la possibilité de générer une rente financière importante. La fondation de ce modèle économique est la recommandation, le partage, l'entraide et la solidarité.

Convaincues que le social business est l’avenir de la France et qu’il constitue un nouveau souffle pour la croissance économique Française, Oriane Occelli et Carole Soglo se sont lancées dans l’aventure. Elles développent aujourd’hui un réseau de près de 10 000 entrepreneurs en Europe, et d’après leurs prévisions, ce chiffre devrait tripler dans les deux années à venir.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?