AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLe Scot, « colonne vertébrale de la Métropole » pour les 15 ans à venir

Le Scot, « colonne vertébrale de la Métropole » pour les 15 ans à venir

Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, est revenu sur l’adoption du Scot, en présence notamment de Pierre-Yves Martin, conseiller métropolitain délégué à la Cohérence Territoriale et maire de Livry-Gargan.
Le Scot, « colonne vertébrale de la Métropole » pour les 15 ans à venir
© DR

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Avec 131 communes, 12 territoires et plus de 7,2 millions d’habitants, la Métropole du Grand Paris (MGP) fait partie des grandes métropoles mondiales. Comme ces dernières, elle doit se développer tout en assurant la qualité de vie de ses habitants. Les 179 élus locaux de la MGP ont ainsi travaillé durant quatre ans sur un Schéma de cohérence territoriale métropolitain (Scot), document qui fixe les grands objectifs en termes d’aménagement et de développement de son territoire pour les 15 ans à venir.

Patrick Ollier s’est dit « agréablement surpris » de l’adoption quasi unanime du Scot le 24 janvier dernier, à 94,2 %, s’attendant à davantage de remises en cause. L’adoption du texte a nécessité de nombreuses réunions de travail avec les élus depuis 2019, dont l’organisation n’a pas été facilité par la crise sanitaire, et a connu quatre versions différentes.

Plus de la moitié des 136 prescriptions du Scot ont été modifiées pour correspondre à la vision des élus de l’aménagement de la Métropole. Selon son président, ce Schéma est « la colonne vertébrale de la Métropole à mettre en œuvre sur les 15 ou 20 prochaines années, au-delà des clivages politiques ».

Compatibilité et non conformité

Ce document réglementaire arrête aussi une stratégie métropolitaine sur au moins 15 ans, que les 131 communes métropolitaines du Grand Paris suivront lors de la mise en place de leurs projets, comme le Plan Local d'urbanisme intercommunal (PLUI) par exemple. Ces derniers devront être compatibles avec le Scot, sans nécessairement y être conformes. Il s’agit d’une orientation commune de ces territoires vers les mêmes dispositifs sans que le texte ne s’impose aux maires. « Les maires gardent la main sur la vision de l'aménagement de leurs communes dans le cadre des plans locaux d'urbanisme intercommunaux », a rappelé Patrick Ollier, qui a toujours tenu à rassurer les maires les plus réticents, très attachés à leurs prérogatives. A l'échelle de la région, le Scot devra être compatible avec le document d'orientation francilien, actuellement en révision.

Bâtir « un espace commun, d’un commun accord »

Pour Patrick Ollier, avec ce Scot, « la Métropole prend sa place » et prouve la capacité de ses élus à dialoguer malgré les divergences politiques. Les maires ont reçu des réponses à leurs demandes et ont été convaincus. Au-delà du Scot, c’est le fonctionnement de la MGP qui a été validé.

Les élus se sont accordés sur 12 principales orientations, à forte dominance environnementale. A ce titre, le groupe écologiste s’est beaucoup investi dans les discussions relatives aux constructions sur ce territoire, urbanisé à 87 % et qui a perdu la moitié de ses espaces naturels. Le Scot a pour vocation d’être ambitieux sur les questions environnementales : objectif de 30 % minimum de pleine terre à l’échelle d’un ensemble d’îlots agglomérés, protection des zones inondables et des espaces naturels agricoles et forestiers, place de la nature dans les quartiers de très forte densité de population et soutien à l’innovation social et écologique sont autant d’enjeux sur lesquels les élus se sont entendus.

« Ce Scot prouve la crédibilité, la légitimité et la maturité de la MGP, sans renoncement d’aucun à sa sensibilité », a conclu son président.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?