AccueilEntrepriseLe Salon de l'agriculture se place cette année sous le signe de la modernité

Le Salon de l'agriculture se place cette année sous le signe de la modernité

Pour ses 50 ans, le Salon de l'agriculture 2013 veut casser l'image d'Epinal des paysans en montrant que modernité et innovation ont pleinement leur place dans les campagnes françaises, le temps d'une ferme géante à Paris.
Le Salon de l'agriculture se place cette année sous le signe de la modernité
© montesquieu

Entreprise Publié le ,

Près de 700 000 visiteurs, 1 300 exposants et 4 000 animaux sont attendus pour cette édition historique du 23 février au 3 mars au parc des expositions de la Porte de Versailles. Pour fêter dignement son anniversaire, un timbre collector avec une vache, portant sur son dos, veau, vache, cochon avec Paris en toile de fond, sera imprimé par La Poste.

Un "grand dîner à la ferme" sera également organisé le 1er mars : tout le monde est convié et les chapeaux de paille sont bienvenus.
Le 122e concours général agricole (CGA) mettra comme chaque année en valeur la qualité des produits du terroir français. Le concours général, "c'est l'ADN du salon", a expliqué Juana Moreno, directrice de l'événement rappelant que le CGA est à l'origine de la création du salon de l'agriculture en 1963.

Il y a "un intérêt certain des Français autour de l'agriculture", s’est réjouit le ministre de l'Agriculture. Stéphane Le Foll en veut pour preuve l'audience d'émissions comme "L'Amour est dans le pré" qui a réuni près de sept millions de téléspectateurs. Mais il reconnaît aussi une certaine "ambivalence" du public, regrettant "l'intérêt un peu condescendant" qui prévaut parfois pour le monde rural.

Pour les 50 ans du Salon, deux fermes grandeur nature seront reconstituées l’une consacrée au végétal pour promouvoir les productions françaises et l'autre qui hébergera notamment une clinique vétérinaire high-tech.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?