AccueilEuropeLe regard des patrons de TPE sur la situation européenne

Le regard des patrons de TPE sur la situation européenne

D'après la 59e édition du Baromètre des TPE, l'enquête de conjoncture trimestrielle réalisée par l'IFOP pour Fiducial, les patrons réaffirment leur attachement à l'Union européenne et à l'euro.
Le regard des patrons de TPE sur la situation européenne

ActualitéEurope Publié le ,

Selon cette étude, seuls 21 % des chefs de très petites entreprises considèrent actuellement que l’euro est un atout. Néanmoins, 80 % ne souhaitent pas que la France abandonne la monnaie unique européenne et 77 % que l’Europe ne revienne aux monnaies nationales. Par ailleurs, 58 % des patrons plaident pour une intégration européenne renforcée avec une politique économique et budgétaire unique.

La signature du troisième plan d’aide à la Grèce est perçue comme une bonne chose par 46 % d’entre eux. 77 % pensent pourtant que l’argent prêté à la Grèce est de l’argent perdu parce qu’elle ne pourra jamais rembourser. Seuls 25 % estiment que les mesures d’austérité et l’abandon de souveraineté seront réellement appliqués par les Grecs. 38 % des chefs d’entreprise déclarent qu’il serait préférable que la Grèce sorte à court terme de la zone euro. Dans le cas où la Grèce ne parviendrait pas à réduire sa dette et son déficit, le pourcentage en faveur d’une exclusion totale de la zone euro grimpe à 53%.

Face à l’arrivée de près de 100 000 migrants en Europe, l’octroi d’une aide financière par l’Union européenne pour la reconduction dans les pays d’origine est accueilli favorablement par 66 % des patrons. Ils sont 56 % à être d’accord pour un accueil des migrants par chaque pays en fonction de ses infrastructures et de sa population. Concernant la remise en cause des accords de Schengen, 48% y sont favorables et 52% y sont opposés.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?