AccueilActualitéEuropeLe programme Erasmus se mondialise

Le programme Erasmus se mondialise

La Commission européenne a annoncé le 31 juillet dernier les résultats de l'appel à propositions pour des partenariats avec le Japon en matière de masters communs Erasmus Mundus, lancé en octobre 2018. Le programme vise, comme son nom l'indique, à étendre l'offre initiale d'Erasmus (cantonnée à l'Europe) et à créer des partenariats avec des universités tout autour du globe.
Le programme Erasmus se mondialise
@ DR

ActualitéEurope Publié le ,

L'appel à propositions pour des partenariats avec le Japon en matière de masters communs Erasmus Mundus a été publié le 24 octobre 2018. Dix candidatures ont été reçues. Un budget de 9 millions d'euros est disponible pour les trois meilleurs programmes sélectionnés aujourd'hui, financé à parts égales par l'UE et par le ministère japonais de l'Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie. Dans le cadre de ce financement, un maximum de 64 bourses seront mises à disposition des meilleurs étudiants pour chacun des trois programmes.

La Commission et le ministère japonais en question ont sélectionné trois programmes proposés par des consortiums internationaux et associant des universités prestigieuses :

  • Partenariat entre l'Université de l'Est de la Finlande et l'Université de technologie de Tomoyashi sur un Master de sciences en imagerie et lumière dans la réalité augmentée. La Belgique et la France sont également partenaires.
  • Partenariat entre l'Ecole Centrale de Nantes et l'université de Kelo sur un Master Japon-Europe en robotique de pointe. L'Italie et la Pologne sont également partenaires.
  • Partenariat entre l'Université d'Europe centrale, en Hongrie, et l'Université des études étrangères de Tokyo. L'Italie et le Portugal sont également partenaires.

« En juillet 2018, j'ai eu le plaisir de lancer le dialogue politique de haut niveau UE-Japon sur l'enseignement supérieur, la culture et le sport, avec mon homologue japonais, M. Hayashi, ministre de l'époque. Nous avons souligné l'importance de promouvoir la coopération internationale dans l'enseignement supérieur. Je suis convaincu que les trois programmes de masters communs que nous avons sélectionnés, qui font partie de notre nouveau modèle de coopération UE-Japon dans le domaine de l'enseignement supérieur, permettront d'obtenir d'excellents résultats en cultivant les talents des étudiants, en favorisant l'excellence et en promouvant la science, la technologie et l'innovation. Je me réjouis à la perspective de voir leur impact positif dans les mois et les années à venir », commente Tibor Navracsics, commissaire européen pour l'éducation, la culture, la jeunesse et le sport.

Cet appel à propositions, le premier de ce type, est mis en œuvre et financé conjointement par la Commission, au titre du programme Erasmus+, et par le ministère japonais de l'Éducation (dans le cadre du projet d'échanges interuniversitaires). Il permettra aux étudiants hautement performants du monde entier d'étudier dans au moins deux des universités représentées dans chaque programme. Au moins une de ces universités devra se trouver au Japon et, à l'issue de leurs études, les étudiants obtiendront un master commun, double ou multiple. Un autre élément est l'inclusion de partenaires issus du monde des affaires, outre les partenaires universitaires.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 09 décembre 2022

Journal du09 décembre 2022

Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?