AccueilEntrepriseLe Premier ministre au Salon des Entrepreneurs : « Aujourd'hui, c'est vous qui prenez les risques »

Le Premier ministre au Salon des Entrepreneurs : « Aujourd'hui, c'est vous qui prenez les risques »

Pour sa 23e édition, le Salon des Entrepreneurs a accueilli 68 000 visiteurs en deux jours au Palais des Congrès de Paris. Le Premier ministre Manuel Valls a salué « la montée en puissance de ce rendez-vous économique » qui représente selon lui « une belle démonstration du dynamisme de l'entrepreneuriat et de l'esprit d'entreprendre en France ».
Le Premier ministre au Salon des Entrepreneurs : « Aujourd'hui, c'est vous qui prenez les risques »

Entreprise Publié le ,

La France a les moyens de peser

Le Premier ministre l’a rappelé lors de la plénière d’ouverture. En matière économique, notamment avec ses start-up à la pointe des domaines du numérique, des biotech, fintech, objets connectés ou de la croissance verte, « la France a les moyens de peser ». « Pour cela, elle doit continuer de se réformer, libérer les initiatives, lever les carcans, encourager l’audace et la prise d’initiative. » C’est dans cette optique que le gouvernement s’est lancé dans un mouvement de « baisse des charges sans précédent », avec plus de 40 milliards alloués en trois ans au Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et au Pacte de responsabilité « pour faire baisser le coût du travail et donner davantage de marge aux entreprises ».

La France s’appuie sur un vivier de forces vives. Pour la majeure partie des Français, créer son entreprise est un rêve. De fait, selon un sondage mené début 2016 par l’institut OpinionWay à l’occasion du Salon des Entrepreneurs, 37 % des Français (vs 25% en 2015) disent avoir envie de créer ou reprendre un jour une entreprise, soit un vivier de 19 millions d’entrepreneurs potentiels. Un chiffre qui grimpe même à 55% chez les jeunes (18 – 34 ans), certainement à cause du taux de chômage très élevé qu’ils subissent.

Si la volonté d’entreprendre a le vent en poupe depuis une vingtaine d’années, avec une croissance quasi-ininterrompue du nombre de création d’entreprises françaises, il semble que cette croissance soit devenue exponentielle (525 000 en 2015). Encore plus probant, plus de 6 millions de Français envisagent de passer à l’acte d’ici deux ans, tandis qu’un sur deux mise sur les start-up pour sauver notre économie, et que 78 % misent sur les PME. Manuel Valls est le premier d’entre eux à croire en la force des entreprises. « Il y a un esprit d’entrepreneuriat partout, dans les territoires urbains comme ruraux. »

Simplicité = compétitivité

Manuel Valls reconnaît que ce sont les entreprises qui créent la richesse et l’emploi et qu’il faut donc absolument les encourager. « Plus de simplicité, c’est plus de compétitivité ». Il faut ainsi pouvoir redonner du temps et de l’amplitude aux entrepreneurs en réduisant la charge administrative et alléger les obligations déclaratives, notamment avec la DSN. Depuis janvier, les indemnités de licenciement ont été plafonnées et l’Etat a mis en place une aide à l'embauche des PME avec une prime de 4000 euros. « Il faut de la facilité aussi bien pour embaucher que pour licencier », souligne-t-il. D’ailleurs, 320 mesures de simplification ont été engagées. « Et nous en annoncerons 90 nouvelles ce soir » afin de faciliter les démarches administratives et juridiques des entrepreneurs. Il suffit désormais d’un unique document pour créer son entreprise. « Le chemin parcouru est énorme », s’exclame-t-il.

Il rappelle qu’il faut combattre le cliché selon lequel notre pays n’est pas très accueillant pour les entreprises avec toutes ses taxes et déclarations. « Créer une entreprise en France coûte quatre fois moins cher et prend deux fois moins de temps que la moyenne des pays de l’OCDE ! »

Notons que les ministres Emmanuel Macron et Michel Sapin présenteront prochainement les mesures pour lever les freins à l’entrepreneuriat et faciliter le parcours des chefs d’entreprise, notamment avec la mise en place d'un nouveau véhicule d'investissement.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?