AccueilImmobilierLe plan de rénovation du bâtiment attendu d'ici à mi-mars

Le plan de rénovation du bâtiment attendu d'ici à mi-mars

Le plan gouvernemental de rénovation du bâtiment, qui vise à tripler le nombre d'habitations mis aux meilleures normes énergétiques chaque année, est désormais attendu "d'ici 15 jours", a indiqué une source ministérielle.
Le plan de rénovation du bâtiment attendu d'ici à mi-mars
AP

Immobilier Publié le ,

"Les arbitrages seront rendus d'ici 15 jours", a assuré cette source sous couvert de l'anonymat. Une autre source gouvernementale a parlé d'une décision "dans les jours qui viennent" pour ce vaste plan dit "de rénovation thermique". Une réunion "de travail" s'est tenue dernièrement à l'Elysée avec les ministres responsables de cette importante promesse du président Hollande, la ministre du Logement Cécile Duflot et son homologue de l'Ecologie Delphine Batho.

Philippe Pelletier, un des responsables du projet, très attendu pour amorcer la "transition énergétique" souhaitée par le gouvernement, avait dit la semaine dernière que le projet serait prêt fin février. Mais la finalisation se fait toujours attendre. Le Grenelle de l'Environnement organisé par le précédent exécutif s'était fixé pour objectif 400 000 rénovations de logements en 2013, à l'aide de dispositifs comme l'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et le crédit d'impôt développement durable (CIDD). Mais l'objectif ne sera pas atteint: en 2012, seules 130 000 à 150 000 rénovations ont été enregistrées. Lors de la conférence environnementale en septembre, le président François Hollande avait porté à l'objectif à 500 000 par an d'ici la fin du quinquennat.

Premier consommateur d'énergie en France devant le transport, le bâtiment représente à lui seul environ 43 % de la consommation française selon l'Ademe, avec notamment une importante facture gazière, mais aussi électrique et pétrolière (fioul). Des experts recommandent de s'attaquer en priorité aux "passoires thermiques", ces logements mal isolés, souvent anciens, et très gloutons en énergie. Mais leurs occupants souvent modestes sont aussi ceux dont les moyens sont les plus réduits.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?