AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisBONNE TABLE : Le phénomène « Miss Kô »

BONNE TABLE : Le phénomène « Miss Kô »

La mystérieuse Eurasienne, muse inspiratrice d'un Philippe Stark magicien et farceur, veille sur ce lieu à nul autre pareil, espace hybride –réalité augmentée, fiction– aux élans asiatiques. Tout ici est ingénieux, surprenant, vecteur de surprise, d'évasion. Ne rien dévoiler… découvrir !
BONNE TABLE : Le phénomène « Miss Kô »
Miss Kô

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

L’entrée dans cet autre monde suscite un choc plutôt anachronique sur cette avenue George V chic. On y tutoie l’imaginaire. C’est géant, vibrant, effervescent, étonnant, rempli de couleurs mouvantes, mais nullement sophistiqué. Au contraire, Miss Kô et son évocation du street food deviennent, selon les vœux de leur créateur, le « temple de l’art urbain ». Sur ce chemin philosophico-culinaire, la carte tient parfaitement la route, avec des fragrances de citronnelle et de coriandre fraîche. Les sushis sont légion, le tartare de bœuf prend l’accent thaï, les noms sont évocateurs Sakura, Sashizza, Full Moon (raviolis gyozas), Bo Bun, Pad Thaï, Yakitoris… On sait ce qu’on vient manger et on voit même l’impressionnante brigade s’affairer. Tout cela tient un peu du ballet, c’est agréable à l’œil et surtout au palais. Selon ses promoteurs, Miss Kô est tout à la fois "un restaurant, une cantine, un salon de thé, un endroit de fêtes et une scène artistique". Un petit coin de paradis pour amateurs de sensations fortes...

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 janvier 2022

Journal du14 janvier 2022

Journal du 07 janvier 2022

Journal du07 janvier 2022

Journal du 31 décembre 2021

Journal du31 décembre 2021

Journal du 24 décembre 2021

Journal du24 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?