AccueilEntrepriseVie des entreprisesLe monde du travail transformé par la crise sanitaire

Le monde du travail transformé par la crise sanitaire

La 5e édition de l’Observatoire des trajectoires professionnelles a récemment livré une étude sur l’adaptation des Français face aux mutations du monde du travail.
L’adaptation des Français face aux mutations du monde du travail.
© Adobe Stock - L’adaptation des Français face aux mutations du monde du travail.

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

En coordination avec le cabinet de conseil en ressources humaines LHH et le groupe IGS, la fondation The Adecco Group a dernièrement publié la 5e édition de l’Observatoire des trajectoires professionnelles. Cette étude quantitative, rédigée après l’interrogation de 1 000 actifs occupés représentatifs de la population active, fait état de la capacité des Français à anticiper les transformations du travail à venir et à construire leur parcours professionnel face aux mutations à plusieurs vitesses du monde du travail.

La crise sanitaire impacte encore 65 % des interrogés

Avec la crise sanitaire, depuis deux ans, les modes de travail ont fortement été modifiés. Après une situation de « tout télétravail », l’étude a révélé que plus de 60 % des actifs ne le pratiquaient plus. Pour un actif sur trois, la crise n’a finalement pas bouleversé sa situation de travail, nommée « îlot de stabilité » par l’Observatoire. Cependant. Pour plus de 65 % des interrogés, la crise sanitaire a toujours un impact sur leur travail, 40 % d’entre eux ayant même le sentiment que leur situation professionnelle s’est partiellement ou entièrement dégradée. Des vécus différents qui « complexifient la capacité des acteurs sociaux à poser un diagnostic clair sur les conséquences de la crise sanitaire sur le travail, tant cette dernière semble avoir eu des effets diffus et disparates » a précisé le rapport.

Beaucoup de transitions professionnelles à venir

L’Observatoire des trajectoires professionnelles a pointé au travers de ses travaux la volumétrie importante de transitions professionnelles vécues par les actifs, qui continuent d’augmenter. En effet, l’étude a indiqué qu’un actif sur trois avait connu un changement de travail en 2022. Parmi eux, 34 % ont déclaré vouloir déjà changer de profession dans l’année à venir. Enfin, 35 % des Français estimant que la crise a profondément et négativement transformé leur situation de travail, ont répondu vouloir changer de profession dans l’année à venir.

Digital et transition écologique, une prise de conscience très faible

« Les transitions professionnelles à venir sont nourries par les publics ayant déjà connu des changements durant l’année écoulée et par ceux ont été impactés négativement par la crise », a déclaré l’Observatoire, regrettant des mouvements et des trajectoires professionnels construits « en réaction, plus qu’en anticipation ». Alors que les actifs estimant que le digital allait impacter leur emploi étaient de 20 % en 2018, ils sont aujourd’hui 24 %. « Une prise de conscience sur ces enjeux encore très limitée », a souligné l’étude, qui s’étonne davantage encore des réponses sur l’impact de la transition écologique. Seulement 17 % ont estimé qu’elle impactera leur activité professionnelle.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 février 2023

Journal du03 février 2023

Journal du 27 janvier 2023

Journal du27 janvier 2023

Journal du 20 janvier 2023

Journal du20 janvier 2023

Journal du 13 janvier 2023

Journal du13 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?