AccueilEntrepriseVie des entreprisesLe groupe Bénéteau maintient le cap malgré des vents contraires

Le groupe Bénéteau maintient le cap malgré des vents contraires

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Le numéro un européen des constructeurs de voiliers (monocoques et multicoques), Bénéteau, résiste tant bien que mal sur le marché nautique qui peine à sortir de la crise. Au troisième trimestre 2012, le groupe affiche un chiffre d'affaires consolidé de 610,4 millions d'euros, en baisse de 9,9 % par rapport aux neufs premiers mois de l'exercice 2010-2011. L'activité Bateaux se contracte de 13 % sur les neuf premiers mois de l'exercice 2011-2012, avec un chiffre d'affaires de 425,2 millions d'euros, en diminution de 13% sur un an. Malgré «une conjoncture toujours morose en Europe», selon le constructeur, Bénéteau réussit à limiter la baisse de son activité grâce une stratégie tournée vers l'international et vise une baisse de 12 % de l'activité Bateaux sur l'exercice en cours. Le groupe «tire avantage de ses plans de développement sur le marché asiatique, les bateaux à moteur aux Etats-Unis et en Amérique du Sud et les grands yachts à moteur», se félicite l'entreprise qui dégageait 31 % de son chiffre d'affaires en 2010-2011 de son activité Bateaux à moteur, contre 44 % pour ses voiliers. Avec un chiffre d'affaires en baisse de 1,9 % sur les neuf premiers mois, l'activité Habitat se maintient à un niveau stable, enregistrant un chiffre d'affaires de 185,2 millions d'euros, dont 86 millions pour le seul troisième trimestre. Le groupe précise «qu'en raison d'un décalage de livraison, la contribution d'environ 4 millions d'euros attendue d'un chantier sera effective sur l'exercice prochain». Pour sa branche Habitat, qui représentait 25 % du chiffre d'affaires 2010-2011, portée principalement par son activité de conception et de fabrication de maisons à ossature bois, Bénéteau vise une performance proche de celle enregistrée l'an passé.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?