Le Grand Café de la poste

Bruno et Stéphane Osty s'offrent de francs succès dans le 8e arrondissement, du boulevard Malesherbes à la place Rio de Janeiro.
Le Grand Café de la poste

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Le Valois, brasserie de luxe, vaisseau amiral de la famille, en pleine renaissance sous la houlette de l’architecte-décorateur Richard Lafond, a essaimé, livrant d’abord le Riva, à quelques mètres, et le Grand Café de la Poste, au croisement de la rue de Monceau et du boulevard. Lui aussi créé par Richard Lafond, il s’impose actuellement dans le quartier et bien au-delà, à la faveur d’une décoration soignée et surtout d’une carte abordable et parfaitement équilibrée. L’affluence à toute heure, notamment à celle de l’apéritif est la preuve quotidienne de la réussite. Les cocktails, dont le roi Mojito, une belle collection de whiskies et de jolis crus au verre constituent l’ossature d’une carte des boissons bien née, associée à un art savoureux du grignotage : charcuteries de pays, assiettes de fromages, pâté basque au piment d’Espelette, rillettes de canard, Thon St-Morey en verrine, rillettes de maquereaux… La carte de restauration est tout aussi avenante, avec un beau travail de produits frais en cuisine. Tartares -bœuf et saumon-, hamburger maison, côte de bœuf, saumon Gravlax… sont célèbres et surtout très abordables. Reste, charmante cerise sur un gâteau déjà bien agréable, un accueil adorable et un service aimable, attentif, qui conforte l’agréable sensation de belle plénitude… A suivre, le brunch du dimanche.

© A.P

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 29 juillet 2022

Journal du29 juillet 2022

Journal du 22 juillet 2022

Journal du22 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?