AccueilActualitéLe fonds de solidarité du député Christophe Blanchet

Le fonds de solidarité du député Christophe Blanchet

L'Assemblée nationale vient d'adopter le fonds de solidarité avec les soignants proposé par le député LaRem du Calvados, Christophe Blanchet. Ce fonds de solidarité sera alimenté par les salariés qui le souhaitent, du public comme du privé, en cédant des jours de repos.
Le fonds de solidarité du député Christophe Blanchet
@ DR

Actualité Publié le ,

Les salariés exprimeront ainsi concrètement leur reconnaissance. Le montant des dons sera par la suite reversé aux soignants sous la forme de chèques-vacances. Ce dispositif ingénieux doit permettre aux soignants de recevoir une preuve concrète de la reconnaissance des français d'une part et, d'autre part, de venir en aide au secteur du tourisme, sinistré par deux mois de confinement. À titre indicatif, si chacun des 23 millions de salariés en France donnait juste un jour de congé ou RTT, cela équivaudrait à près de 2 milliards d'euros à dépenser dans notre économie locale et nationale, en particulier dans le secteur touristique.

Cette idée a été présentée au député par le Groupe Pasteur Mutualité, qui avait lancé cette démarche en premier avec la campagne #JeDonneMesRTT sur les réseaux sociaux ; suivi d'autres initiatives citoyennes semblables, comme celle de l'Urssaf Val-de-Loire. Tous s'étaient trouvé confrontés à des difficultés pour traduire concrètement leur reconnaissance puisqu'il leur était impossible, par exemple, d'abonder les jours de repos que cèderont leurs employés.

En travaillant en commun avec les autres députés de la majorité, Christophe Blanchet a enrichi l'idée d'origine en proposant de transformer ces jours de repos donnés en chèques-vacances. Ceci a été présenté dans un courrier qui a recueilli cent signatures de parlementaires LaREM à la ministre du Travail, qui a accueilli l'idée favorablement et a confirmé dans l'hémicycle l'intérêt d'un tel dispositif.

Depuis, le député du Calvados travaille d'arrache-pied pour lever les derniers obstacles administratifs et légaux, tout en restant à l'écoute de ses collègues. Ainsi, le texte a par exemple été élargi la semaine dernière, lors de son examen en commission, et permet dorénavant à ceux qui n'ont pas de jours de repos (chefs d'entreprise, retraités, élus, etc.) de pouvoir contribuer directement à ce fonds par des dons financiers. Souhaitant « mettre en œuvre de nouvelles formes de solidarité », Christophe Blanchet a appelé à la tribune à « donner un écho aux applaudissements des français ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?