AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLe département des Hauts-de-Seine organise un concert gratuit et ouvert à tous

Le département des Hauts-de-Seine organise un concert gratuit et ouvert à tous

Le département, dans le cadre du dispositif Brin de culture, prévoit un concert gratuit le 23 août, de 18h à 20h, sur l’Île-Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux.
Le département des Hauts-de-Seine organise un concert gratuit et ouvert à tous
© Adobe Stock

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

Au pied de la Grande Halle de l’Île-Saint-Germain, les artistes Le Cour et Colas se produiront à partir de 18h. En accès libre, cet événement répond à la politique de culture pour tous, entreprise par le Département.

Le dispositif “Un brin de culture” propose des activités culturelles tout au long du mois d’août au parc départemental de l’Île-Saint-Germain et répond aux objectifs de créer du lien entre les structures culturelles et sociales, afin d’offrir aux jeunes des animations culturelles et artistiques variées et de qualité. Par ailleurs, dans le cadre de son Parcours d’accompagnement à la professionnalisation d’artiste (Papa), le Département des Hauts-de-Seine accompagne de nombreux artistes.

Les artistes présents

La Cour est un groupe originaire de l'Ouest parisien, composé de trois chanteurs, se retrouvant sous une même bannière, avec la volonté commune d’explorer de nouveaux horizons musicaux. Inspiré par les figures ancestrales du rap, par les sonorités plus récentes de la nouvelle vague du rap français ou par les nouvelles figures du rock, leur nouveau projet “Sorry mom” se positionne à la frontière entre le rap et l’exploration du genre.

Baigné dans la musique depuis toujours, Colas enchaîne très tôt les rencontres, les jam sessions, les concerts et les concours. Pianiste, guitariste, batteur, claviériste, ingénieur du son, et chanteur, il jouit aujourd’hui d’une grande liberté dans la création de ses morceaux, entièrement autoproduits depuis son studio. Colas concocte un mélange de ton décalé et de regard amer sur son époque, quelque part entre Philippe Katerine et Stromae.

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

Journal du 02 septembre 2022

Journal du02 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?