AccueilActualitéLe déclin sur la mauvaise pente

Le déclin sur la mauvaise pente

Le déclin annoncé de l'hexagone n'a pas que des beaux jours devant lui. Des chefs d'entreprise français sont en effet farouchement résolus à lui interdire de se la couler douce...

Actualité Publié le ,

A la faveur de la Conférence annuelle des entrepreneurs, organisée récemment à Bercy, ils ont dévoilé les termes d’un « new deal entrepreneurial ». Ce manifeste interpelle les hommes politiques, de gauche comme de droite, et les incite à vite agir comme jamais ils n’ont agi : « Nous refusons le déclin annoncé de la France. Elle possède le talent, la richesse et la capacité d’innovation pour réussir son XXIe siècle. Les envies d’entreprendre foisonnent, laissez-les s’épanouir ! » En bonne place sur le plan d’action suggéré : la redéfinition du Code du travail vers davantage de souplesse, l’adoption d’une fiscalité de confiance qui incite à la prise de risque, la réduction massive des dépenses publiques… Ce pacte pour l’action est paraphé par Blandine Mulliez (Fondation Entreprendre), Stanislas de Bentzmann (Croissance Plus), Philippe Hayat (100 000 Entrepreneurs), Grégoire Sentilhes (Citizen Entrepreneurs), Annie Combelles (WBMI), Elizabeth Ducottet (ASEMEP-ETI), Pierre Nougué (Cleantech Open), Christophe Praud (CJD) et Jean Rognetta (PME Finance). Pour ces signataires, cette politique de rupture, cet électrochoc tout à la fois économique, social et culturel, capable de faire grandir les PME, est aujourd’hui la seule façon de renouer avec la croissance et le plein emploi…

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?