AccueilImmobilierLe CSN et la FNAIM mettent un terme amiable à leur différend

Le CSN et la FNAIM mettent un terme amiable à leur différend

En conflit à propos du nouvel insigne des professionnels de l'immobilier, le Conseil supérieur du notariat (CSN) et la FNAIM ont mis un terme amiable à leur différend au regard de la représentation graphique de la déesse Vesta adoptée par la FNAIM.
Le CSN et la FNAIM mettent un terme amiable à leur différend
© DR - En conflit à propos du nouvel insigne des professionnels de l'immo, le Conseil supérieur du notariat et la FNAIM se sont finalement mis d'accord.

Immobilier Publié le ,

Les notaires et les acteurs de l'immobilier s'étaient querellé sur le choix de la première représentation graphique de Vesta, déesse romaine du foyer, choisie par la FNAIM pour identifier les professions d'agent immobilier, de syndic et d'administrateur de biens, dont les dénominations sont protégées, et qui ressemblait beaucoup au sceau notarial.

« C'est un conflit entre deux organisations qui s'achève, et ce n'est pas sans soulagement que nous l'annonçons. Il était dans l'intérêt du marché de l'immobilier que la FNAIM et le CSN puissent travailler de nouveau en harmonie », selon Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM.

Dans un communiqué, le CSN précise qu'il ne s'est jamais opposé à ce que la FNAIM propose un emblème fédérateur. Il estime que ce nouveau signe contribuera à distinguer les services respectifs et complémentaires des notaires et des professionnels de l'immobilier, deux professions partenaires qui œuvrent de longue date et en bonne intelligence pour le logement des Français.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?