AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisLe Complexe sportif des Bas-Coquarts, dans les Hauts-de-Seine, va faire peau neuve !

Le Complexe sportif des Bas-Coquarts, dans les Hauts-de-Seine, va faire peau neuve !

Le projet de reconstruction et de réhabilitation partielle du Complexe sportif des Bas-Coquarts à Bourg-la-Reine est lancé. Le futur équipement devrait voir le jour à l’été 2023.
Pose de la première pierre du nouveau complexe sportif
© DR - Pose de la première pierre du nouveau complexe sportif

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le , Maxime MONNIOTE

La cérémonie de pose de la première pierre du nouveau complexe sportif des Bas-Coquarts s’est tenue samedi 24 septembre, à Bourg-la-Reine, en présence du préfet des Hauts-de-Seine, Laurent Hottiaux, du vice-président de la région Île-de-France, Patrick Karam, du président du département des Hauts-de-Seine, Georges Siffredi, du maire de Bourg-la-Reine, Patrick Donath, du directeur général GL events Grands Projets, Christophe Veau-Cahon, de la championne du monde au fleuret et médaillée d’argent aux JO de Tokyo, Ysaora Thibus, et du champion d’Europe de para judo, médaillé de bronze aux JP de Tokyo, Hélios Latchoumanaya. Ce nouvel équipement a été choisi par le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 comme Centre de préparation aux Jeux (CPJ).

Un complexe sportif de 3 500 m2

Approuvé lors du conseil municipal du 9 juillet 2020, le projet vise à rendre plus grands, plus fonctionnels et plus confortables les équipements sportifs destinés à la pratique de l’escrime et des arts martiaux. Ce complexe aménagé de 3 500 m2 comprendra trois aires de combat dédiées au judo, vingt pistes d’escrime et différents espaces nécessaires au bon déroulement des activités sportifs : hall d’accueil, bureaux, gradins, vestiaires ou encore parking. Les dojos existants seront transformés en un espace destiné à la pratique des sports de combat et l’espace de mise en forme sera aménagé en pôle de préparation physique. L’ensemble des infrastructures sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Une exemplarité environnement

Financé en partie par la région Île-de-France à hauteur de 1 million d’euros et de 5,5 millions d’euros par le département des Hauts-de-Seine, cet équipement répondra à trois exigences environnementales. Le bâtiment aura une haute efficacité énergétique, avec une réduction des besoins, une partie architecturale bioclimatique et une isolation adaptée, ainsi qu’un recours significatif aux énergies renouvelables. Son cadre de vie se voudra confortable en termes visuel, de performance acoustique, mais aussi de ventilation.

Les travaux sont donc lancés avec la construction du nouveau bâtiment. Quant à la seconde phase, celle de réhabilitation partielle du gymnase, elle débutera une fois la première terminée.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 02 décembre 2022

Journal du02 décembre 2022

Journal du 25 novembre 2022

Journal du25 novembre 2022

Journal du 18 novembre 2022

Journal du18 novembre 2022

Journal du 11 novembre 2022

Journal du11 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?