AccueilEntrepriseVie des entreprisesLe Cnit prend une nouvelle dimension

Le Cnit prend une nouvelle dimension

En prévision d’une forte augmentation des flux de visiteurs, le Cnit s’apprête à devenir l’une des portes d’entrée principales du quartier d’affaires grâce à un nouvel aménagement du lieu.
Le Cnit prend une nouvelle dimension
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Le bâtiment historique et emblématique du quartier des affaires de La Défense se réinvente. D’ici 2023, un nouvel espace de commerces et de restauration sera développé au sein du Centre des nouvelles industries et technologies (Cnit), et proposera 77 boutiques, dont 45 qui seront du commerce de détail.

Aujourd’hui, cette partie du quartier des affaires propose un centre de shopping réunissant 32 boutiques sur 28 400 m2, ouvertes sept jours sur sept. Le site incluait également 30 000 m2 d’espaces de congrès et d’exposition du gestionnaire “Viparis”, dont les activités ont été suspendues en juillet 2015 avec le démarrage du chantier Eole.

Édouard Beudin, directeur commercial Retail France, détaille l’enjeu du projet : « Le projet de restructuration d’une partie du Cnit est né d’une opportunité unique : accueillir sous le bâtiment, la nouvelle gare RER de La Défense, créée dans le cadre du projet Eole. Cette nouvelle gare sous le Cnit générera une forte croissance du flux de visiteurs, au cœur d’un quartier en plein renouveau, qui au-delà d’un pôle d’affaires devient un quartier de vie, ouvert sur l’extérieur. L’ambition du Cnit “nouvelle version” est de devenir la porte d’entrée de La Défense, et en conséquence de développer une offre “travel retail”, en complémentarité avec l’offre existante ».

Le Cnit de demain

Les commerces du Cnit s’étendent sur un nouveau niveau pour proposer en sous-sol (N-2) environ 8 800 m2 de commerces supplémentaires, soit plus de 45 nouvelles boutiques et kiosques connectés à la nouvelle gare RER souterraine.

En parallèle, l’espace se réinvente et comptera plus de 20 000 m2 d’espaces de congrès grâce à l’arrivée du Food Society au rez-de-chaussée et la rénovation de l’hôtel Hilton du Cnit.

Le Food court, devenu un phénomène urbain, est né de l’association Moma Group, Unibail-Rodamco-Westfield, Virginie Godard et Sidel, afin de réunir les meilleurs concepts de restauration au cœur d’un véritable lieu de vie imaginé par le studio Jadot.

Le concept se construit autour de trois valeurs : l’expérience gastronomique, le mode de vie et la scénographie. L’objectif étant de faire de ce lieu, une destination phare pour tous les actifs, touristes et habitants du quartier de La Défense.

L’espace événementiel fera son retour après huit ans de fermeture. Le lieu, pensé en forêt souterraine, s’étendra sur plus de 20 000 m2 avec deux amphithéâtres, 24 salles de réunion et deux espaces polyvalents. Conçu par le dessinateur François Schuiten et l’architecte Nicolas Adam, “Cnit Forest” est une véritable invitation au voyage, équipé des dernières technologies qui plongent le visiteur dans une forêt souterraine d’arbres digitaux. Géré par Viparis, Cnit Forest se positionne comme l’espace événementiel de demain.

Il pourra accueillir plus de 60 événements par an.

Jean-Luc Crochon, fondateur de Cro&Co architecture, justifie les objectifs : « Les nouveaux accès, placés sous la naissance de la voûte historique du Cnit renforcent, par la mise en valeur de ce symbole iconique de La Défense, son rôle central au sein du quartier d’affaires. Ils assurent par leur positionnement le sentiment d’orientation et d’appropriation du lieu pour l'ensemble des visiteurs et usagers du Cnit ».

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 juillet 2022

Journal du01 juillet 2022

Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?