AccueilEntrepriseVie des entreprisesLe CNGTC dévoile les bilans départementaux 2021 des entreprises françaises

Le CNGTC dévoile les bilans départementaux 2021 des entreprises françaises

Le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce (CNGTC) vient de publier les bilans départementaux de l'activité entrepreneuriale de 2021. Des analyses détaillées qui complètent le Bilan national des entreprises publié en début d’année.
Le CNGTC dévoile les bilans départementaux 2021 des entreprises françaises
© Adobe Stock

EntrepriseVie des entreprises Publié le ,

Les Bilans départementaux des entreprises 2021, téléchargeables sur l'Observatoire statistique du Conseil national, sont réalisés par l'institut d'études économiques Xerfi Spécific à partir des informations statistiques brutes des bases de données contrôlées et certifiées des greffes des tribunaux de commerce. Proposant un état des lieux complet des flux d'entreprises par département au cours de l'année, ils confirment la résilience du monde entrepreneurial face à la crise sanitaire.

Une croissance entrepreneuriale nationale, impulsée par deux régions

En 2021, l'ensemble des régions françaises est concerné par la forte croissance de l'entrepreneuriat, avec une progression moyenne de plus de 30 % du total d'entreprises créées à l'échelle nationale. Toutefois, deux régions se démarquent en métropole : les Hauts-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes, dont les créations d'entreprises ont progressé respectivement de 36,3 % et de 35,7 % à un an d'intervalle.

Par ailleurs, l'Île-de-France concentre 26,8 % des entreprises créées en France en 2021, soit près de 15 points au-dessus de la deuxième région du podium, l'Auvergne-Rhône-Alpes (12,4 %).

Une mutation accélérée du tissu entrepreneurial

Parallèlement à la hausse des créations d'entreprise, la mutation du paysage entrepreneurial s’accélère, en raison de l'essor de certains secteurs d'activité portés par l'économie numérique, comme la livraison à domicile, la vente en ligne et la formation, et du pic général de radiations d'entreprises. En effet, 310 372 ont disparu du Registre du commerce et des sociétés (RCS) en 2021, soit + 30,7 % par rapport à 2020.

Les Hauts-de-France se positionnent une fois encore en haut du classement, avec une progression de + 63,5 % des radiations, soit plus de 20 points au-dessus de l’Occitanie, qui vient juste après. À l'inverse, les Pays de la Loire et l'Auvergne-Rhône-Alpes résistent bien, avec une augmentation du total de radiations d'entreprises fixée respectivement à + 3,2 % et + 4,3 %.

Chute des défaillances d'entreprises sur toute la Métropole

Malgré l'arrêt progressif de certains dispositifs de soutien des entreprises, les défaillances ont poursuivi leur chute en 2021, avec 24 649 procédures collectives ouvertes sur 12 mois, soit une baisse de 10,8 % par rapport à 2020.

Les plus forts reculs de défaillances sont enregistrés en Corse, avec - 29,3 % par rapport à 2020, en Bretagne (- 23,2 %) et en Normandie (- 23,1 %). À l'inverse, trois départements et régions d'Outre-mer connaissent une augmentation du nombre des ouvertures de procédures collectives sur un an : la Guyane (+ 5,7 %), la Réunion (+ 39,8 %) et Mayotte (+ 60 %).

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 30 septembre 2022

Journal du30 septembre 2022

Journal du 23 septembre 2022

Journal du23 septembre 2022

Journal du 16 septembre 2022

Journal du16 septembre 2022

Journal du 09 septembre 2022

Journal du09 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?