Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Le Club ETI Ile-de-France fête son premier anniversaire

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Le Club ETI Ile-de-France fête son premier anniversaire
© DR

Le Club ETI Ile-de-France, un an après sa création, compte déjà 54 entreprises de taille intermédiaire. La région Ile-de-France l'a financé à hauteur de 42 000 euros.

Le Club ETI Ile-de-France, rassemble aujourd'hui 54 entreprises de 250 et 4 999 employés et réalisant un chiffre d'affaires compris entre 50 millions et 1,5 milliard d'euros, implantées en Ile-de-France. La moitié d'entre-elles sont des ETI industrielles. Les autres membres de ce club inscrivent leurs activités dans les secteurs du BTP, de la distribution et des services, qui représentent à lui seul 82 000 dans la région.

Dès sa création, le Club ETI avait pour objectif de promouvoir les ETI inspirantes pour l'ensemble des entrepreneurs franciliens, au regard de leurs performances économiques, mais également de leurs actions en termes de responsabilité sociale et territoriale.

Le Club ETI a également pour mission de faciliter le dialogue entre les ETI et l'exécutif. Les rencontres entre les dirigeants du club et les responsables régionaux constituent en effet des moments d'échanges propices à l'alimentation de différentes politiques régionales.

« Notre club répond à une triple vocation de fédérer les ETI pour qu'elles s'enrichissent de leurs échanges, d'être partie prenante des initiatives économiques et sociales de l'Ile-de-France et de créer un dialogue constructif entre dirigeants et les décideurs de la région », explique Pierre-Olivier Brial, président du Club ETI Ile-de-France.

Le poids économiques des ETI

« Alors que 87,1 % des établissements industriels comptent moins de 10 salariés, nous sommes convaincus qu'il faut encourager l'émergence d'ETI franciliennes pour consolider notre tissu économique régional et notre industrie », déclare Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. Chiffre remarquable, sur les 5 800 ETI françaises, 600 sont des leaders mondiaux dans leur domaine.

Pour les membres du Club ETI, ces entreprises sont des « boucliers anti-délocalisation », grâce à un actionnariat principalement familial (dans 75 % des cas), garantissant un investissement et une animation économique pérenne sur leur territoire.

Les ETI sont des entreprises de long terme, généralement peu endettés. Pôles de stabilité et de développement de l'emploi, elles représentent 3 millions d'emplois, dont un million d'emplois industriels. Les ETI représentent aujourd'hui 35 % du chiffre d'affaires total des entreprises françaises et 34 % des exportations françaises.

Une première année prometteuse

Les dirigeants des ETI ont eu cette année l'opportunité de faire porter leurs voix à l'occasion de nombreuses manifestations publiques. Le Club a notamment participé à plusieurs salons sous la bannière de la région Ile-de-France, dont le salon international de l'innovation technologique, Vivatech, les 24, 25 et 26 mai 2018.

La région a lancé au printemps 2018 son premier accélérateur industriel en lien avec BPI France pour permettre à des PME de devenir des ETI. Le Club ETI a mis en place un système de coaching des PME présentes dans l'accélérateur. Trois entreprises issues de l'accélérateur ont d'ailleurs intégré le Club ETI.

Enfin, le Club renforce les relations intra-ETI, grâce à une nouvelle initiative. Le lancement des “Vendredis des ETI” devrait permettre de mettre en relation des collaborateurs des ETI. Le premier vendredi a eu lieu le vendredi 23 novembre 2018 et a permis de réunir les DRH du Club ETI pour échanger sur leur pratique et leurs besoins en particulier en matière de recrutement et de formation. Les prochaines sessions auront lieu respectivement les vendredis 12 avril et 14 juin.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer