AccueilDroitActualité du droitLe Club des juristes publie un rapport avec ses propositions d'amélioration du droit

Le Club des juristes publie un rapport avec ses propositions d'amélioration du droit

« Pour un droit au service des mutations économiques et sociales fondamentales de notre société », dit “le rapport Attali”, vise à nourrir la campagne présidentielle et le débat des élections législatives.
Le Club des juristes publie un rapport avec ses propositions d'amélioration du droit
© DR

DroitActualité du droit Publié le ,

Fruit des travaux d’une commission présidée par Jacques Attali, ce nouveau rapport du Club des juristes présente quarante-six propositionsafin d’agir concrètement sur les droits français et européen.

Composée de 15 experts et praticiens de renom, professionnels du droit (avocats, magistrats, professeurs de droit) et de l’économie (économistes, chefs d’entreprise), cette commission a travaillé sur cinq grandes thématiques au cœur du débat public :

· Genre et identité ; égalité

· Environnement et transition énergétique

· Avenir du travail

· Attractivité, compétitivité, préservation des intérêts français et européens ; efficacité du système judiciaire français

· Efficacité de l’action publique

Parmi les principales préconisations du rapport :

  1. Instituer une justice spécialisée pour lutter contre les violences faites aux femmes;
  2. Renforcer les obligations de transparence des entreprises en matière d’égalité professionnelle et conditionner le bénéfice d’aides publiques au respect de ces obligations ;
  3. Intégrer dans la Constitution une «règle d’or climatique» et créer un défenseur de l’environnement au service de la protection de la nature;
  4. Améliorer la protection sociale des travailleurs indépendants et adapter le régime juridique du temps de travail au télétravail;
  5. Adapter les politiques de concurrence et bancaire européennes pour permettre l’émergence d’acteurs européens plus puissants et promouvoir une autonomie stratégique, notamment en fixant des conditions de réciprocité ou autrement d’accès au marché intérieur européen;
  6. Mettre en place une politique d’incitation à la réallocation de l’épargne dans le financement de l’économie et les projets d’innovation dans les domaines de la transition énergétique, de la santé ou de l’intelligence artificielle ;
  7. Pour conforter l’avance prise par l’Europe vers une économie plus durable et responsable, renforcer l’exercice des pouvoirs des conseils d’administration en matière de normes RSE et encourager le développement de l’actionnariat salarié ;
  8. Lutter contre le désordre normatif en créant une institution de veille et d’alerte, et accélérer la flexibilisation du droit des sociétés (notamment pour les règles applicables aux PME et ETIs).


Les enjeux auxquels la France devra faire face dans les prochaines années appellent à des réformes ambitieuses. Au-delà des propositions formulées par le rapport, le Club des juristes souhaite fournir les bases d’une réflexion opérationnelle afin de mener à bien la transformation nécessaire du pays. Les candidats à l’élection présidentielle peuvent désormais s’en emparer.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?