Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Le CIP National salue une dynamique inédite et la création d'un Comité national de sortie de crise

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Le CIP National salue une dynamique inédite et la création d'un Comité national de sortie de crise
© Sénat - William Nahum, président du CIP National, au Sénat, pour une audition conjointe de la commission des finances sur la sortie des aides aux entreprises, le mercredi 9 juin dernier.

Signataires de la charte d'engagement sur le plan d'action sur l'accompagnement des entreprises en sortie de crise, les CIP s'unissent aux différentes parties prenantes et se mobilisent auprès des entreprises en difficulté et de leurs dirigeants.

Si le nombre de défaillances d'entreprises a atteint en 2020 son niveau le plus bas depuis 30 ans grâce aux dispositifs d'aides mis en place par l'Etat, le premier trimestre 2021 marque toutefois une première alerte, avec une augmentation significative de près de 155 % des défaillances d'entreprises, par rapport à la même période en 2020.

Face à ces signaux d'alerte, à la sortie de crise et à la reprise de l'activité, les ministères de l'Economie et de la Justice appellent les partenaires de l'entreprise à soutenir et accompagner le tissu économique français, et à orienter les dirigeants pour éviter les défaillances qui pourraient l'être. L'objectif de la création du Comité national pour la sortie de crise est de se mobiliser pour éviter le « mur des défaillances ».

Les CIP, présents partout en France, s'inscrivent dans cet objectif, et se mobilisent pour la prévention des difficultés des entreprises, et pour communiquer auprès des dirigeants les initiatives des différents acteurs et parties prenantes. Ainsi, les CIP appellent les dirigeants d'entreprises à les solliciter quelle que soit la nature des difficultés qu'ils pressentent.

« La sortie de crise sera progressive et la complexité sera d'identifier les entreprises viables et de leur permettre de prendre connaissance des aides et dispositifs sur lesquels elles peuvent s'appuyer pour relancer leur activité. En ce sens, nous saluons les propositions formulées par Messieurs Le Maire et Dupond-Moretti, et sommes prêts, en tant qu'association au service des entreprises et de leurs dirigeants, à accompagner ce plan d'actions, aux côtés des membres du Comité national de sortie de crise. Le CIP salue notamment la création d'une procédure amiable simplifiée, à destination des petites et très petites entreprises, via un mandat ad hoc de sortie de crise, conformément aux préconisations du rapport Ricol, ainsi que la possibilité inédite offerte par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables, de procéder à des auto-dignostiques, avec l'assistance d'un expert-comptable fournit par l'Ordre, pour les entreprises qui n'en disposeraient pas », souligne William Nahum, président du CIP National, et signataire de la Charte d'engagement sur le plan d'action sur l'accompagnement des entreprises en sortie de crise ce mercredi 1er juin au ministère de l'Economie.




Anne MOREAUX
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer