Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Le Cercle perspectives : l'activité des entreprises a fait face au stop and go sanitaire

le - - Entreprise - Vie des entreprises

Le Cercle perspectives : l'activité des entreprises a fait face au stop and go sanitaire
@ Adobe Stock

Le Cercle Perspectives vient de publier la 5ème édition de son baromètre social mensuel mesurant l'inactivité des TPE/PME, conséquence du stop and go sanitaire durant le mois de septembre et analysant les mesures de préservation de l'emploi et d'accompagnement de la relance mises en œuvre par ces dernières.

Le mois de septembre présente des signes de reprise d'activité particulièrement encourageants dans la plupart des secteurs. Mais la stratégie du stop&go sanitaire devrait rompre cette dynamique dès le mois d'octobre. Pour mieux comprendre ce coup d'arrêt à la reprise, le Cercle Perspectives, association regroupant 17 des 60 premiers cabinets d'expertise-comptable et près de 15 000 professionnels, présente le cinquième baromètre social des TPE-PME dans lequel sont analysés les bulletins de paie du mois de septembre 2020 issus de 82 696 entreprises employant près de 503 584 salariés, tous secteurs et régions confondus. Les entreprises analysées représentent à part égale les TPE de 1 à 10 salariés et les PME, de 10 à 249.

Ce baromètre est un outil de pilotage qui suit l'évolution temporelle de trois données clé qui illustrent l'inactivité des TPE/PME : le taux d'activité partielle, le taux d'arrêt maladie et le taux de congés payés. Il a pour objectif de suivre la manière dont les entreprises mettent en œuvre les mesures de préservation de l'emploi pour accompagner la relance et cela secteur par secteur, région par région.

Au niveau national, le baromètre fait ressortir un taux d'activité partielle qui se stabilise à 2 % en septembre, après plusieurs mois de baisse, un chiffre porté à 5 % concernant la région Ile-de-France, où plus de 68 000 bulletins de paie ont été analysés.

« Les résultats du baromètre du mois de septembre sont sans appel : le chômage partiel fait figure d'exception dans la plupart des secteurs d'activité en se stabilisant à une moyenne nationale de 2 % ; chiffre observé également au mois d'août. Seul le secteur touristique, qui avait connu une embellie cet été grâce à la mobilisation des Français, enregistre pour la première fois une hausse du taux d'activité partielle. La rentrée scolaire en présentiel et les efforts de relance ont probablement permis à la majorité des TPE/PME de poursuivre leur mobilisation pour rattraper le retard économique pris ces derniers mois. Mais ce dynamisme devrait être freiné par le retour du confinement à partir du mois d'octobre dont l'une des conséquences sera l'usage étendu et massif de l'activité partielle. », analyse Jean-Philippe Romero, membre du Cercle Perspectives.

Stabilisation du taux d'activité partielle

Selon le baromètre, le taux d'activité partielle s'est stabilisé à 2 % en septembre après de nombreux mois de baisse et retrouvant ainsi le niveau constaté en avril dernier. En effet, le mois de septembre a été marqué par le plan de relance et ses mesures tant attendues par les entreprises. En dehors de Paris, qui compte un taux d'activité partielle de 7 %, l'ensemble des départements enregistrent un taux en-dessous ou égal à 5 %. Les efforts menés pour la relance et l'assouplissement des contraintes sanitaires ont ainsi permis à la grande majorité des petites et moyennes entreprises de poursuivre leur activité.

Le tourisme davantage concerné par l'activité partielle

Si la quasi-totalité des entreprises ont confirmé avoir amorcé leur relance économique, le secteur du tourisme ne poursuit pas sur cette voie. En effet, avec la rentrée scolaire, la parenthèse estivale s'est refermée pour le secteur du tourisme qui enregistre alors une hausse du taux d'activité partielle. Deux des trois secteurs ayant eu le plus recours à l'activité partielle en septembre, les activités d'agences de voyage, voyagistes et services de réservation ainsi que l'hébergement, dépendent du tourisme. A cette période, ces deux secteurs enregistrent une hausse du taux d'activité partielle pour la première fois depuis le début du déconfinement.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer