Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Le cabinet Simon LV se réinvente et devient Cinetic

le - - Droit - Mercato avocats

Le cabinet Simon LV se réinvente et devient Cinetic
© DR

Simon LV, cabinet d'avocats d'affaires indépendants lyonnais fondé en 2007 par David Laurand puis rejoint en 2011 par Sandrine Vara, ancienne présidente de la Commission Numérique du CNB, fait peau neuve pour devenir Cinetic Avocats. L'objectif de ce changement de nom est de mieux refléter le dynamisme et la vision entrepreneuriale de ses associés.

Composé de 4 avocats dont 2 associés, David Laurand et Sandrine Vara, le cabinet a bâti sa renommée dans le domaine du conseil et du contentieux des affaires au service des entreprises et des institutions privées qui repose sur une chaine de compétences en droit des affaires, droit immobilier et de la construction.

Au cours de ces dernières années, le cabinet s'est développé avec une expansion de plusieurs pôles d'activité notamment en droit social et droit du numérique, et par l'accroissement de l'activité de conseil à côté du contentieux.

« Le Mouvement et l'Humain », signature de CINETIC Avocats

Fruit d'un processus stratégique et d'une ambition nourrie depuis plusieurs mois, ce nouveau nom marque la volonté de Sandrine Vara et David Laurand d'impulser des énergies nouvelles dans leur façon d'exercer le droit en étant créateur de solutions avec la sortie, prochainement, d'une legaltech destinée à aider les entreprises à se sécuriser dans un environnement juridique de plus en plus complexe.

« Cinetic Avocats traduit notre volonté d'être toujours en mouvement, de nous adapter à notre écosystème et aux besoins de nos clients. Pour eux, nous avons développé une expertise en matière d'innovation et de propriété intellectuelle, pour les aider dans la conception et le suivi de projets liés au e-commerce, au développement de plateformes numériques et les accompagner dans la maitrise de leurs données, notamment personnelles », affirme Sandrine Vara, associée.

« Notre nouveau nom reflète qui nous sommes, notre ADN. Analyser, restructurer, évoluer, se réinventer ; finalement faire preuve d'agilité pour suivre l'évolution de notre environnement économique et juridique. Le développement de nouvelles expertises transversales et complémentaires comme le droit du numérique, des technologies de l'information et de la communication est au service de nos clients quel que soit leur secteur d'activité. Nos clients dans l'industrie, le bâtiment et le tertiaire en bénéficient déjà », ajoute David Laurand, associé.

Portait de Sandrine Vara

Avocat depuis 2009, Sandrine a rejoint le Cabinet de David Laurand en 2011 et est devenue associée en 2015.

Sandrine a suivi un cursus de droit des affaires à l'Université Jean Moulin Lyon 3 et à l'Université d'Etat de la Louisiane aux Etats Unis. Elle est titulaire de 2 masters 2 en droit des affaires et droit du cinéma, de l'audiovisuel et du multimédia.

Depuis 10 ans, Sandrine conseille et assiste entreprises et institutions privées en droit commercial, droit de la construction, propriété intellectuelle et technologies de l'information et de la communication.

Trilingue anglais-espagnol, Sandrine assiste les entreprises étrangères dans leurs contentieux en France.

Investie dans les institutions de la profession, Sandrine a présidé la Commission Numérique du Conseil national des Barreaux de 2018 à 2020 qui a piloté le plan de transformation numérique de la profession d'avocat et intervient régulièrement auprès de ses confrères pour les accompagner et les former aux nouvelles technologies.

Portrait de David Laurand

Titulaire d'un DEA en Droit Privé obtenu au sein de l'université LYON III, David Laurand a obtenu son Certificat à la Profession d'Avocat (CAPA) en 1997. Il exerce dans les domaines du Droit commercial, droit du travail et droit de la construction.

David Laurand a développé une expertise dans les relations France/Suisse. Il est notamment vice-président de la Chambre de Commerce Suisse en France (CCSF) et il est responsable du groupe Suisse au sein de la commission internationale du barreau de Lyon (CIBLY).

Il est également fondateur et membre du Club de l'Immobilier et de la Construction (CLIC) et occupe les fonctions de Vice-président du Cercle FEAL. Il est par ailleurs parrain au sein de l'Association 60 000 rebonds.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer