AccueilDroitLe barreau de Paris dit NON à l'état d'urgence permanent

Le barreau de Paris dit NON à l'état d'urgence permanent

L'Assemblée nationale a voté à une écrasante majorité (474 voix pour, 32 contre, 32 abstentions) le projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement, et améliorant l'efficacité et les garanties de la procédure pénale. Le bâtonnier Frédéric Sicard et la vice-bâtonnière Dominique Attias disent NON à l'état d'urgence permanent en lançant une pétition.
Le barreau de Paris dit NON à l'état d'urgence permanent
© Barreau de Paris

Droit Publié le ,

Le barreau de Paris dénonce cette décision politique. « Dictée par l’émotion, pérennisant et généralisant de nombreuses dispositions de l’état d’urgence dans le code de procédure pénale, cette loi liberticide doit être fermement combattue par tous ceux qui refusent de condamner la France à l’état d’urgence permanent. Frédéric Sicard et Dominique Attias, bâtonnier et vice-bâtonnière du barreau de Paris, ont donc décidé de mettre en ligne sur www.change.org une pétition appelant à revenir sur ce projet de texte : "A la veille de son examen au Sénat, il est de notre devoir de mobiliser toutes les forces citoyennes contre ce projet de loi qui s’attaque aux fondements de notre démocratie ainsi qu’aux droits individuels les plus élémentaires. Seules nos forces réunies permettront de faire reculer ce texte liberticide". »

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 24 juin 2022

Journal du24 juin 2022

Journal du 17 juin 2022

Journal du17 juin 2022

Journal du 10 juin 2022

Journal du10 juin 2022

Journal du 03 juin 2022

Journal du03 juin 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?