Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

Le 9e prix Olivier Debouzy décerné à Yves Poullet

le - - Droit - Actualité du droit

Le 9e prix Olivier Debouzy décerné à Yves Poullet
© D.R. - Me Emmanuelle Mignon remet le prix Debouzy 2019 à Yves Poullet.

Le prix Olivier Debouzy 2019 a été attribué à l'ouvrage "La vie privée à l'heure de la société numérique", d'Yves Poullet, publié aux éditions Larcier. Pour sa première édition, le Prix Espoir Olivier Debouzy, réservé aux étudiants de moins de 30 ans, a été attribué quant à lui à Anthony Reisberg élève-avocat à l'EFB Paris.

La remise du prix a eu lieu le lundi 17 juin dernier à Paris, au Cercle de l'Union Interalliée. Après un appel à participation, le Club des juristes a reçu plus d'une trentaine de candidatures pour cette neuvième édition du Prix Debouzy. Livres, thèses, articles, revues, vidéos et blogs ont été candidats au prix de l'agitateur d'idées juridiques de l'année.

Le jury, présidé par Emmanuelle Mignon, avocate associée du cabinet August Debouzy, était composé d'éminentes personnalités du droit, de l'université, de l'entreprise et des institutions : Bernard Cazeneuve, avocat associé August Debouzy, ancien Premier ministre et président du Club des juristes, Besma Boumaza, directrice juridique Groupe et Secrétaire du Conseil du groupe AccorHotels, Thibault Delorme, directeur juridique d'Air Liquide, Olivia Dufour, Journaliste, lauréate du 8e Prix Olivier Debouzy (pour son ouvrage Justice, une faillite française ?), Julie Klein, professeur de droit à l'Université de Rouen et Secrétaire générale adjointe du Club des juristes), et Patrice Spinosi, associé SCP Spinosi et Sureau.

Pour sa première édition, le Prix Espoir Olivier Debouzy proposait, quant à lui, aux étudiants de moins de 30 ans d'écrire un article répondant à la question : « L'Intelligence Artificielle sauvera-t-elle la démocratie ? ».


Les candidats du Prix Espoirs Olivier Debouzy 2019. © D.R.

Le jury, était présidé par Vincent Brenot, associé, et composé de Olivier Attias, counsel, Charles Bouffier, counsel, Hélène Delurier, counsel), Laure Khemiri, avocate Senior, Sandy Matthews, avocate Senior, Marc-Antoine Picquier, avocat, Amélie Tripet, counsel et Emmanuelle Weicheldinger, avocate.

Le jury s'est prononcé en faveur de l'article intitulé "Intelligence artificielle : faut-il craindre un obscurantisme éclairé ?", rédigé par Anthony Reisberg, élève-avocat à l'EFB Paris. Il remporte un stage rémunéré de six mois au sein du cabinet August Debouzy.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer