AccueilDroitActualité du droitLancement de la plateforme de médiation en ligne Justeo

Lancement de la plateforme de médiation en ligne Justeo

Suite à la nouvelle réglementation visant à inviter les justiciables à envisager une alternative au procès afin de désengorger les tribunaux et d'améliorer l'accès à la justice, une nouvelle plateforme de médiation en ligne fait son apparition. Comme ses concurrentes Madecision.com, Justice.cool, imel-mediation.fr ou encore Medicys-consommation.fr, Justeo repose à la fois sur un outil intelligent guidant les justiciables dans leurs démarches et sur l'expertise d'une équipe de médiateurs professionnels.
Lancement de la plateforme de médiation en ligne Justeo
@ Justeo - Comme ses concurrentes Madecision.com, Justice.cool ou encore Medicys-consommation.fr, Justeo fait de la médiation en ligne.

DroitActualité du droit Publié le ,

Justeo rappelle que plus de 2 millions de décisions de justice ont été rendues par les juridictions civiles et commerciales en 2019, selon les chiffres clés de la justice édition 2020 publiés sur justice.gouv, et que seulement 8 % des tentatives de médiation aboutissent à une médiation entre les parties.

Et ce constat d'engorgement des tribunaux ne va faire que s'empirer avec les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19.

La plateforme est née suite à une nouvelle réglementation : préalablement à toute action judiciaire, depuis le 1er janvier 2020, doit être tentée une conciliation, une médiation ou une procédure participative pour la résolution de litiges inférieurs à 5 000 euros, selon l'article 750-1 du code de procédure civile.

Cette legaltech mise sur une approche constructive et bienveillante pour augmenter les chances d'entrer en médiation afin d'aboutir à un accord rapidement et à moindre frais.

« Les plateformes de résolution de litiges existantes sont basées sur la mise en demeure et la menace, cette approche est fermée. Avec Justeo nous souhaitons mettre l'accent sur un mode de résolution amiable des litiges : la médiation », explique Hervé Gallet, médiateur et directeur général de Justeo.

La procédure est très simple, rapide et entièrement dématérialisée. Si la partie adverse refuse le dialogue, le médiateur délivrera une attestation d'échec d'entrée en médiation. Ce document officiel permettra au justiciable de lancer une procédure judiciaire. « Avec Justeo nous souhaitons rendre la médiation plus accessible et plus efficace au service des citoyens », conclut Elsa Coiffier, présidente de Justeo.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 20 mai 2022

Journal du20 mai 2022

Journal du 13 mai 2022

Journal du13 mai 2022

Journal du 06 mai 2022

Journal du06 mai 2022

Journal du 30 avril 2022

Journal du30 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?