Fermer la publicité
Journal d'information juridique et d'annonces légales

La vision des Français sur l'immobilier depuis la fin du confinement

le - - Immobilier

La vision des Français sur l'immobilier depuis la fin du confinement
@ DR

Un sondage OpinionWay, réalisé à la demande d'Artémis Courtage, a mis en lumière le positionnement des Français vis-à-vis de l'immobilier depuis la fin du confinement, leur projet futur et leur estimation des conséquences de la crise sur ce secteur.

Sur demande du spécialiste en crédits immobiliers Artèmis Courtage, OpinionWay a interrogé les Français sur leur vision du secteur immobilier depuis la fin du confinement. Ainsi, l'institut a sondé un panel de1 056 personnes, via un questionnaire auto-administré, les 10 et 11 juin derniers.

Type d'achat envisagé

Il ressort du sondage que, depuis la date du déconfinement, les Français qui réfléchissent à acheter s'orientent vers un logement avec jardin ou terrasse, respectivement à 14 % et 11%. C'est 3 points de plus par rapport à l'étude OpinionWay pour Artemis Courtage d'avril dernier.

Ce sont les jeunes, entre 25 et 34 ans, qui aspirent le plus à acheter un bien. 29 % d'entre eux souhaitent acheter un logement avec un jardin, contre 15 % des 35-49 ans, et 23 % pensent à acheter dans une autre ville, contre 17 % des 35-49 ans.

L'impact du confinement sur le statut du projet

sur l'ensemble des sondés, 18 % ont recherché des informations relatives à un achat ou à la mise en location d'un bien durant le confinement. Parmi eux, 41 % avait un projet en cours qui s'est maintenu après le confinement, dont 49 % ont 50 ans et plus et 47 % sont propriétaires. A contrario, 35 % ont vu leur projet reporté ou annulé, dont 53 % des moins de 35 ans. Enfin, 37 % des 50 et plus sont déjà sur un nouveau projet immobilier.

S'agissant des raisons du report ou de l'annulation du projet, elles sont liées, dans 34 % des cas, à une perte de revenus due à la crise et, à 26 %, à une attente de l'évolution des prix du marché.

Principales recherches en ligne

Depuis la fin du confinement, les recherches relatives à l'immobilier se sont accentuées. 15 % des répondants ont effectué des recherches sur les démarches pour baisser les mensualités du crédit immobilier, soit 7 points de plus par rapport à l'étude menée en avril dernier. Pour 13 % des sondés, ces recherches concernent les démarches de renégociation de l'assurance emprunteur, soit 5 points de plus par rapport à avril et pour autant, ces recherches visent la suspension des mensualités du crédit immobilier.

Ce sont les moins de 35 ans qui sont les plus nombreux à avoir fait de telles recherches et notamment ceux résidant en agglomération parisienne.

Les effets de la crise économique anticipés

Interrogés sur les effets de la crise économique à l'avenir, 81 % sont d'accord pour dire que les banques seront plus exigeantes sur l'accord des crédits et 75 % pour dire que les taux de crédits vont augmenter. Moins de 40 % des sondés pensent que les prix de l'immobilier vont baisser dnas les villes moyennes ou petites ainsi que dans les grandes métropoles. Près de la moitié s'attend donc à une augmentation des prix à court ou moyen terme, et notamment les 18-34 ans et les résidants d'Ile-de-France.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Affiches Parisiennes Journal d'information juridique et d'annonces légales

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer